Sohaib Abbasi : “Administrateurs de données, vous êtes les datawarriors de l’économie”

Logiciels

À l’occasion de la grand-messe Informatica 2008 à Las Vegas du 3 au 6 juin, l’envoyé spécial de silicon.fr a assisté aux démonstrations et s’est entretenu avec les tops-managers de l’entreprise

Las Vegas – En ouverture de cette dixième édition d’Informatica World, Sohaib Abbasi, son PDG américain, affirme que l’entreprise avait “réalisé 391 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2007, soit une croissance annuelle moyenne de 21 % depuis trois ans, et compte plus de 3.200 clients dans le monde !” Après avoir cité les noms de dizaines grandes entreprises de divers pays, il a lancé aux nombreux responsables informatiques présents : “Votre rôle est plus important que jamais dans notre économie contemporaine. Vous êtes les héros d’une économie mondiale dont les bases de données sont devenues une composante intime et essentielle.”Ça fait toujours plaisir.

infarmatica_ceo_s_abbasi.jpg

Et les montants investis dans l’intégration de données peuvent effectivement amener à cette conclusion. Mais le héros contre-performant devient vite le looser désigné. C’est pourquoi Sohaib Abbasi a proclamé : “Administrateurs de données, vous êtes les datawarriors de l’économie !”

L’importance croissante de l’intégration et de la qualité des données fait d’Informatica une proie de choix pour un marché en pleine concentration, dont il reste un des seuls éditeurs indépendants. Avec un tel portefeuille et une belle avance technologique, le prix semble à portée des géants qui achètent les éditeurs et concurrents à grands coups de milliards de dollars.

Prenons de la hauteur, pour mieux revenir sur terre

“Dans l’économie de l’information, il convient de gérer l’incertitude de l’environnement macroéconomique. Et cela se traduit en quatre jeux qui incarnent autant d’opportunités : la globalisation (des marchés et de la concurrence), la croissance (avec une multiplication des fusions et acquisitions), la gouvernance (respect des réglementations), et la limitation des risques (adaptabilité et efficacité)”, explique Sohaib Abbasi. Toutefois, formaliser les enjeux de la sorte en qualifiant clairement les constats ne saurait suffire. C’est pourquoi, il poursuit (citant un autre CEO) : “A plusieurs reprises, des gens ont aperçu une lumière au fond du tunnel… qui s’est révélé être un train déboulant sur les rails.”

Le CEO d’Informatica propose donc de décliner ces enjeux en “impératifs de succès pour l’entreprise” : Amélioration des décisions et conformité réglementaire, moderniser l’activité tout en réduisant les coûts informatiques, simplifier fusion et acquisitions, améliorer le service client et l’efficacité opérationnelle, externaliser les fonctions et activités secondaires, augmenter l’efficacité des partenariats. Vaste programme qui nécessite une bonne coordination avec les données existantes, l’information non structurée, les applications, les données provenant ou partagés partenaires et fournisseurs, et les applications externalisées ou en mode Saas. Ouf…

informatica_illustration_1.jpg

Une nouvelle plate-forme avec un fondement de qualité

D’autant que comme le prouve une étude menée par PricewaterhouseCoopers, 71 % des données de systèmes d’information sont valorisables, tandis que 43 % sont efficacement utilisées. L’éditeur décompose donc son offre d’intégration en trois blocs (voir illustration) l’intégration on-demand, l’intégration des données de l’entreprise, et l’intégration B2B. Et grande nouveauté de l’offre 8.6, désormais, la qualité des données se situe en aval (ou en amont si on se penche) de toute la plate-forme contenant ces trois familles de solutions. Une meilleure cohérence avec des règles communes, exécutées indépendamment (nous y reviendrons dans une interview à suivre).

Pour répondre aux enjeux des entreprises, Informatica propose de couvrir l’ensemble de la chaîne : l’accès avec Power Exchange (décliné aussi en module B2B), la découverte des données avec Data Explorer, le nettoyage [cleanse] avec Data Quality, et enfin l’intégration et la restitution avec PowerCenter (décliné aussi en module B2B). L’ensemble de ces solutions est alors accessible aux développements (et à leur gestion), et peut être globalement audité, supervisé, et faire l’objet de rapports.

“Nous proposons aujourd’hui l’intégration en temps réel, et poursuivrons notre politique d’innovation au rythme d’une innovation majeure par trimestre, issue des avancées réclamées par nos clients”, a conclu Sohaib Abbasi.

informatica_illustration_2.jpg


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur