Soif de mini PC ? MSI lance un Cubi de 0,45 l

ComposantsPCPoste de travail
MSI Cubi

Le Cubi est un mini PC signé MSI, d’un volume de seulement 0,45 l, et pourvu de processeurs Intel Broadwell gravés en 14 nm.

Lors de CES 2015 de Las Vegas, nous prédisions qu’Intel, HP et Gigabyte devraient prendre la tête du marché des mini PC en 2015, avec leurs nouvelles machines équipées de puces Broadwell (voir notre article « Les mini PC d’Intel et de Gigabyte adoptent les puces Broadwell-U »).

MSI réagit toutefois aujourd’hui avec une offre ultra compacte, le Cubi. Un PC d’un format dorénavant plus proche de ceux adoptés par la concurrence, qui tranche donc avec les Wind Box proposés jusqu’alors par le constructeur.

Le Cubi utilise des processeurs Intel Broadwell à 15 W, dans un châssis de 0,45 l (11,5 x 11,1 x 3,5 cm). C’est un peu moins que le volume de quatre boîtiers de CD-Rom empilés. Malgré ce faible encombrement, la société promet un système de refroidissement silencieux (20,1 dB).

Plusieurs processeurs seront proposés : Intel Celeron-3205U (2 cœurs, 2 threads, 1,5 GHz), Intel Pentium-3805U (2 cœurs, 2 threads, 1,9 GHz), Intel Core i3-5005U (2 cœurs, 4 threads, 2 GHz) et Intel Core i5-5200U (2 cœurs, 4 threads, 2,2 GHz, 2,7 GHz en mode turbo). Côté mémoire, deux emplacements permettront d’accueillir un maximum de 8 Go de DDR3L à 1600 MHz. Sur le papier 16 Go pourraient être supportés, mais ce point n’a pas encore été validé par le service technique de MSI.

Équipement et flexibilité

La partie stockage est intéressante : par défaut, la machine peut accueillir un module mSata. Toutefois, en changeant sa partie inférieure (ce qui augmente l’épaisseur, pour la porter à 4,3 cm), il sera possible d’ajouter un disque 2,5 pouces complémentaire. Les deux possibilités sont offertes en standard avec le Cubi, là où d’autres constructeurs proposent des modèles différents pour chaque approche.

Côté connectique, nous retrouvons deux sorties vidéo (HDMI et Mini DisplayPort), avec compatibilité 4K, 4 ports USB 3.0, de l’Ethernet Gigabit, mais aussi des modules Wifi 802.11ac et Bluetooth en option. L’ensemble est compatible avec les montures Vesa.

Avec cette offre, MSI vise non seulement le marché domestique (en particulier celui des PC de salon), mais aussi le marché professionnel : équipement de bureaux ou systèmes d’affichage dynamique. Une caractéristique qui sera renforcée par la compatibilité Intel vPro proposée par le Cubi, qui facilitera l’administration à distance d’un parc composé de ces machines.

MSI Cubi

La bataille se déplace vers le micro PC

Le Cubi renforce le choix en matière de mini PC de nouvelle génération. Reste qu’avec un prix de base de 289 euros TTC, il aura fort à faire pour contrer la concurrence des NUC (Intel), Brix (Gigabyte) et Pavilion Mini (HP).

En quelques années seulement, les mini PC se sont imposés sur le marché des machines desktop… une conquête qui s’est faite dans la plus grande discrétion. Avec l’entrée en lice de processeurs toujours plus économes en énergie, les formats continuent d’évoluer.

Ainsi, CompuLab a atteint le cap des 0,215 l, avec son fitlet (« CompuLab lance un PC x86 d’un volume de seulement 0,2 litre »). Zotac va encore plus loin, avec une nouvelle génération du Zbox pico ; 0,145 l (« Avec le PI330, Zotac frappe un grand coup dans les micro PC »). Intel tente également l’aventure des micro PC avec son Compute Stick, se présentant sous la forme d’une clé USB. Ses caractéristiques trop limitées en font toutefois une machine difficilement exploitable sous Windows.

À lire aussi :
La révolution silencieuse des mini PC
CES 2015 : HP lance un mini PC à 190 euros
CES 2015 : le Compute Stick d’Intel attendu pour mars


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur