Soitec affiche une santé quasi insolente : +90% !

Cloud

L’équipementier français spécialisé dans la fabrication de plaques de silicium sur isolant, un produit essentiel pour la conception des puces, a présenté hier un chiffre d’affaires annuel en progression de 89,2%

2006 commence sous de meilleurs augures que l’an passé pour le leader du silicium.

Après une année médiocre, le groupe renoue avec le bénéfice. Dans un communiqué publié ce 9 mai, la firme présente un bénéfice net de 22,5 millions d’euros pour l’exercice portant sur la période 2005-2006 Avec un chiffre d’affaires annuel de 262,8 millions d’euros et une marge opérationnelle de 13,7% sur la même période, la réussite du groupe va rassurer et intéresser les investisseurs. Si l’on compare ce résultat à la perte affichée lors de la dernière présentation de son exercice (une perte nette de 18,4 millions d’euros) la progression est impressionnante. Et, indice très révélateur, le groupe envisagerait d’ouvrir un nouveau centre de production d’ici à 2008 selon le quotidien La Tribune. Comme le souligne le journal, la société basée dans l’Isère fait figure de réussite à la française et le cours de son action a progressé de 110 % en l’espace de quatre mois. Soutenue à l’origine par le Commissariat à l’Energie Atomique, sa force est de détenir un procédé de fabrication unique et breveté des plaques de silicium sur isolant. Une technologie que l’on retrouve dans des produits de géants tels qu’IBM et AMD ou encore dans certains produits, chez Microsoft comme la dernière console de jeu. À signaler que le groupe a été dernièrement endeuillé par la disparition, ce 4 mai, de son cofondateur: Jean-Michel Lamure avait activement contribué à faire de Soitec l’un des fleurons de l’industrie française.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur