Soitec déçoit et plonge

Cloud

Le numéro un mondial du SOI publie des résultats semestriels inférieurs aux attentes

La chute est rude pour Soitec, le spécialiste du SoI (Silicon on Insulator– Silicium sur Isolant), qui a plongé dans le rouge après la publication de ses résultats semestriels.

Avec un chiffre d’affaires qui chute de -13 % à 150 millions d’euros, le groupe affiche un résultat opérationnel divisé par dix à 2,3 millions d’euros. Et surtout une perte nette de 1,2 million d’euros, contre un bénéfice supérieur à 21 millions un an plus tôt.

Pour justifier de cette forte déception, Soitec évoque “un contexte défavorable“, avec en particulier la faible activité des ventes de wafer en 300 mm, ces plaques de silicium sur lesquelles sont sérigraphiés les semi-conducteurs, un format qui ne fait que commencer à s’imposer, peu de fabs le supportent, et sur lequel au premier semestre les fondeurs ont préféré résorber leurs inventaires.

L’autre motif est d’actualité, la baisse de la parité dollar-euro, avec un dollar de plus en plus faible qui plombe les résultats de l’entreprise.

Pour autant Soitec s’est montré rassurant pour le semestre en cours. A taux de change égal (c’est mal parti…), le groupe anticipe une amélioration de son activité et de ses résultats. La généralisation espérée du wafer en 300 mm devrait également l’y aider et la multiplication des composants en 65, 55 et 45 nm également.

Mais les investisseurs se sont montrés peu réceptifs à cet argument, d’autant que les bureaux d’études ne vont pas manquer de revoir leurs recommandations à la baisse. De plus, la publication des résultats semestriels de Soitec est intervenue au lendemain de l’effondrement des technos à Wall Street, ce quoi ne va pas aider le titre à la Bourse de Paris.

Ce dernier a d’ailleurs décroché de près de 10 % dans les minutes qui ont suivies l’ouverture de Paris…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur