Pour gérer vos consentements :

SolidRun se lance dans le x86 Windows 10 ultracompact

SolidRun livre aujourd’hui de nouveaux modules processeur, ainsi qu’une carte mère pouvant les accueillir. L’ensemble combine à la fois un petit format et un écosystème logiciel intéressant. Basées sur des puces Intel, ces solutions sont en effet compatibles avec Windows 10.

Taille des modules : 5,3 x 4 cm. Au menu, une puce Atom x5-E8000 (4 cœurs à 1,04 GHz, 2 GHz en pointe, 5 W) ou Pentium N3710 (4 cœurs à 1,60 GHz, 2,56 GHz en pointe, 6 W) ; 2, 4 ou 8 Go de RAM ; 4 Go d’eMMC. Le tout est compatible avec Windows, Linux et Android. Les prix vont de 117 dollars à 255 dollars suivant les modèles.

La carte mère supportant ces modules est elle aussi très compacte : 10 x 8 cm. Elle comprend deux sorties vidéo, 3 prises USB 3.0, 2 connecteurs Ethernet Gigabit et un emplacement M.2 pour ajouter du stockage Flash à l’ensemble. En option, un boîtier à 25 dollars est proposé.

À partir de 157 dollars

Reste que les prix grimpent rapidement. En configuration de base, sans alimentation ou boîtier, il faut compter 157 dollars. Avec le plus puissant des modules, un refroidissement passif, un boîtier et un bloc d’alimentation, ce sont 340 dollars qu’il faudra débourser.

SolidRun a plusieurs fois été cité dans nos colonnes. Il a ainsi récemment présenté deux solutions ARM pour équipements réseau, les ClearFog Base et Armada 8040 Networking Community Board (voir « Deux nouvelles solutions 96Boards desktop et serveur » et « SolidRun livre une carte mère ARM low cost pour équipements réseau »).

À lire aussi :
Le Raspberry Pi et 7 concurrents en héritiers de la révolution ARM
Netgate associe pfSense et ARM au sein d’un firewall low cost open
Faute de cartes ARM serveur, 96Boards se recycle dans les TV

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

3 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

4 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

9 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago