Sony affiche de lourdes pertes au troisième trimestre

Cloud

Le géant japonais Sony s’attend à une fin d’exercice fiscal tout aussi difficile

Sony, le géant japonais de l’électronique, a enregistré, au cours de son troisième trimestre des résultats catastrophiques, notamment dus au ralentissement économique et à la force du yen, un facteur pénalisant pour l’exportation.

Le nippon affiche une perte de 17,96 milliards de yens sur les trois derniers mois de l’année 2008. L’année précédente, à trimestre comparable, la firme affichait un gain de 263,22 milliards de yens.

Le groupe affiche un chiffre d’affaires (CA) en chute libre. En une année, Sony a vu son CA fondre de 24,6% à 2.154 milliards de yens. Son bénéfice net a chuté de 94,8% à 10,4 milliards de yens.

Dans ces différentes activités, le groupe a enregistré des résultats en nette dégradation. La co-entreprise Sony Ericsson affiche une perte de 183 milliards de yens au cours du troisième trimestre.

Côté électronique, le nippon enregistre un déficit d’exploitation de 15,9 milliards de yens, et ce malgré l’augmentation des ventes de DVD Blu-ray. Les ordinateurs de la gamme ‘Vaio’ se sont, quant à eux, moins bien écoulés que précédemment.

La console PS3 continue de peser lourdement sur les comptes de Sony. Au quatrième trimestre, 4,46 millions d’unités ont été vendues contre 4,9 millions au troisième trimestre de l’année 2008. Les ventes de la PS2 et de la PSP ont également reculé. Malgré une chute des ventes de 32%, la division jeux demeure bénéficiaire.

Sony s’annonce pessimiste pour la fin de son exercice. Le japonais s’attend à une perte nette de 150 milliards de yens et une chute de son chiffre d’affaires de 13% à 7.700 milliards de yens.

Pour remonter la pente, la firme pourrait entreprendre un plan social. Pas moins de 16.000 emplois pourraient être supprimés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur