Sony boit la tasse

Cloud

Le premier semestre est noir pour le géant de l’électronique

Le numéro deux mondial de l’électronique grand public a dégagé, sur le premier semestre une chute de 72% de son bénéfice net à 151 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires sur la période recule de 1,6% à 23,32 milliards d’euros. DEux facteurs expliquent ces mauvaises performances: la chute des prix des produits grand public et les charges de restructuration avec un plan social massif touchant 10.000 postes. Toutes les activités sont dans le rouge, sauf les jeux-vidéo. Le nouvelle console PSP est un carton. Le groupe a par ailleurs revu à la hausse sa prévision de ventes de PSP pour l’exercice, à 14 millions d’unités contre 13 millions attendus initialement. Il a en outre relevé d’un million, à 14 millions, sa prévision de ventes de logiciels de jeu pour sa console de salon PlayStation 2.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur