Sony continue de lancer des avertissements

Cloud

Le géant japonais de l’électronique grand public confirme la chute de son bénéfice d’exploitation trimestriel, et révise à la baisse ses objectifs pour les puces et les appareils photo numériques

La publication par Sony de son bénéfice d’exploitation pour le troisième trimestre fiscal – en baisse de 13% à 138,2 milliards de yens (1,4 milliards de dollars) – est venue confirmer l’avertissement lancé le 20 janvier dernier sur son chiffre d’affaires et son bénéfice d’exploitation de l’exercice en cours.

La prévision de bénéfice d’exploitation du groupe a été réduite de 31,3% à 110 milliards de yens (1,1 milliard de dollars), sur un chiffre d’affaires estimé à la baisse de 3% à 7.150 milliards de yens (71 milliards de dollars). Pour le troisième trimestre, le chiffre d’affaires est en baisse de 7,5% à 2.148,2 milliards de yens (21 milliards de dollars). “Nos efforts de réduction des coûts n’ont pu rattraper la baisse des prix de vente de nos produits“, a déclaré Katsumi Ihara, directeur général adjoint de Sony. Le groupe compte cependant sur une baisse des charges inscrites dans ses comptes, pour les impôts de ses filiales aux Etats-Unis, pour augmenter son bénéfice net de l’exercice. Au troisième trimestre, le bénéfice net est en effet en hausse de 55,3% à 143,8 milliards de yens (1,4 milliard de dollars). Mais le pessimisme continue de dominer chez Sony ! “En ce qui concerne l’avenir, nous nous attendons à ce que l’environnement dans lequel se trouve le secteur de l’électronique reste tendu“, a indiqué le pdg du groupe, Nobuyuki Idei. Si les prévisions de livraisons des téléviseurs à écrans LCD ont été révisées à la hausse pour l’exercice qui se terminera fin mars, de 700.000 à 1 million, les prévisions sur les puces et les appareils photo ont en revanche été révisées à la baisse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur