Sony dégringole. La faute à la PS2…

Cloud

Son bénéfice chute de 100%, les ventes de la PS2, en fin de vie, s’écroulent

Pour le premier trimestre, le bénéfice net a chuté de 98% sur un an à 1,12 milliard de yens (9,43 millions de dollars) contre un bénéfice net de 57,18 milliards de yens un an plus tôt. Ce résultat est inférieur aux prévisions des analystes qui s’attendaient en moyenne à un bénéfice net de 6,2 milliards de yens sur la période. Le chiffre d’affaires a diminué pour sa part de 6,9% à 1.600 milliards de yens.

Divers facteurs expliquent cette dégringolade du géant de l’électronique. Il y a d’abord le ralentissement de la demande pour sa console PlayStation 2, qui après avoir triomphé sur la planète arrive en fin de vie. La division jeux, qui fut pendant longtemps le principal moteur de la croissance du résultat de Sony a vu son bénéfice d’exploitation reculer de 31,6% sur un an au premier trimestre. Les livraisons de consoles PS2 ont baissé sur la période de 42% à 2,65 millions d’unités. Pas de succès cinématographiques Il y aussi la morosité des ventes de ses postes de télévision Trinitron. Il y a enfin l’absence de succès cinématographiques, comme l’an dernier celui de “Spider Man”, et la baisse des ventes des ordinateurs personnels Vaio. Le groupe a néanmoins maintenu ses prévisions d’un bénéfice net consolidé de 50 milliards de yens sur l’année et d’un bénéfice d’exploitation de 130 milliards pour un chiffre d’affaires de 7.400 milliards. Sony peut également compter sur le succès de sa future console de jeu portable, la PSP dont la sortie est prévue pour 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur