Sony doit rappeler des appareils photos ‘Cyber-shot’

Sécurité

Les écrans de certains appareils photo numériques de la firme présentent des
défauts dans certaines conditions d’utilisation

L’image d’excellence de Sony risque d’en pâtir. Après les multiples rappels de batteries (près de 10 millions !) présentant un risque de surchauffe, le géant japonais doit aujourd’hui rappeler certains de ses appareils photo numériques Cyber-shot.

Les écrans à cristaux liquides de 8 des modèles commercialisés entre le 30 septembre 2003 et janvier 2005 pourraient ne pas afficher les images correctement ou les appareils pourraient ne pas fonctionner du tout dans certains endroits chauds et humides, déclare un communiqué de Sony.

Les modèles en question sont les DSC-F88, DSC-M1, DSC-T11, DSC-T3, DSC-T33, DSC-U40, DSC-U50 distribués dans le monde entier.

Le géant nippon a promis qu’il effectuera gratuitement les réparations. Pour le moment, Sony s’attend à devoir en réparer 4.000 sur un million de vendus. La firme japonaise avait découvert des défauts similaires dans des caméscopes en octobre l’année dernière.

Sony, qui décidément a la poisse, a également dû publier il y a quelques jours un correctif pour sa nouvelle console PlayStation 3. 200 jeux des anciennes consoles n’étaient en effet pas compatibles avec la nouvelle machine du fabricant.

Rappelons également que l’année dernière, Sony avait dû rappeler mondialement 3,6 millions d’adaptateurs pour sa PlayStation 2, encore en raison d’un risque de surchauffe, de même que 16.000 téléviseurs à écran LCD défectueux vendus au Japon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur