Sony Ericsson lance trois mobiles entrée de gamme

Régulations

Le constructeur tente d’adresser tout le marché

Connu pour ses mobiles moyen et haut de gamme, ses photo-phones et ses combinés 3G, Sony-Ericsson se concentre aujourd’hui sur l’entrée de gamme, marché archi-dominé par Nokia.

“Nous étoffons l’offre Sony Ericsson afin de couvrir un éventail plus large d’utilisateurs et de besoins”, explique Pierre Perron, Directeur Général de Sony Ericsson France. “Avec ces nouveaux mobiles, la marque Sony Ericsson devient accessible à un nombre croissant de consommateurs en leur proposant une gamme de téléphones tous aussi élégants que faciles à utiliser”. Le fabricant nippo-suédois annonce ainsi trois nouveaux modèles GSM/GPRS qui jouent la carte de la simplicité, mais aussi du design (voir photos). Le J220 se veut ultrasimple avec une touche de navigation en un seul clic. Il dispose d’une importante capacité de mémoire pour les numéros de téléphone (jusqu’à 500) et les SMS (jusqu’à 200), et peut être personnalisé à l’aide des façades Style-Up. Il sera commercialisé au premier trimestre 2006. Le J230 est quant à lui doté d’une radio FM. Il est également équipé d’un haut-parleur à l’arrière et d’un kit mains libres stéréo. Ses autres fonctions sont semblables à celles du J220. Il sera également disponible au premier trimestre prochain. Enfin, le Z300 est un mobile à clapet qui met l’accent sur le design. Il sera disponible au quatrième trimestre 2005. Avec cette nouvelle offre, Sony Ericsson espère enfin se hisser dans le classement mondial des constructeurs et quitter la cinquième place qu’il occupe depuis plusieurs années. Au troisième trimestre, le groupe a écoulé 29% de combinés en plus qu’il y a un an. Son chiffre d’affaires a progressé de 22%. Mais la concurrence progresse aussi: Nokia et Motorola ont également battu des records de vente.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur