Sony-Ericsson mise sur l’image pour ses mobiles

Régulations

La co-entreprise lance trois nouveaux combinés, tous dotés d’un appareil-photo. Le fabricant reste par ailleurs très flou à propos de l’UMTS

On le sait, les photo-phones ont été les stars de 2003 (55 millions d’unités vendues toutes marques confondues) et devraient confirmer leur succès cette année. La possibilité de prendre et d’envoyer des photos à partir de son mobile séduit les utilisateurs. Et pour Sony-Ericsson, l’image constitue bien le principal levier de croissance pour ses mobiles.

La co-entreprise suédo-nippone s’est très tôt positionné avec succès sur ce marché. Mais le groupe passe aujourd’hui la vitesse supérieure avec le lancement simultané du plusieurs photo-phones GSM/GPRS. Objectif, décoller des 6% de parts de marché mondiales détenues par le fabricant et devenir le leader de “l’imaging” pour mobiles. Se basant sur une étude, l’entreprise a repéré trois attentes essentielles de la part des consommateurs: la qualité de l’image, le design et la simplicité. Le K700 ressemble ainsi plus à un appareil-photo qu’à un téléphone (voir photo). Pour prendre un cliché, le combiné se tient de façon horizontale, l’objectif se tenant sur la face arrière. Un système d’éclairage est disponible, mais il ne remplace pas un flash. Le zoom permet un agrandissement x4. Il est également possible de capter des petites séquences vidéos, le mobile dispose d’une capacité de stockage de 32 Mo. On y trouve aussi des jeux Java, une liaison Bluetooth, une radio FM et le système Quick Share pour le partage des photos. Le S700 présente un design séduisant à ouverture pivotante à 180 degrés (voir photo). Le produit est polymorphe: une configuration rappelle la forme horizontale d’un appareil photo numérique avec prise à deux mains, une deuxième rappelle celui d’un PDA, la dernière, celle d’un mobile classique. Côté images, le combiné est doté d’un capteur de 1,3 mégapixel permettant der réellement se rapprocher de la qualité d’un appareil numérique classique. Pour le constructeur, il s’agit d’une première sur ce marché. L’écran est doté de 262.000 couleurs pour 2,3 pouces. Par ailleurs, le mobile est Bluetooth, intègre des jeux Java en 3D, un composeur de sonneries… Il sera disponible au quatrième trimestre. Le Z500 est de son côté le premier mobile Edge de Sony-Ericsson. Il s’agit d’une technologie intermédiaire entre le GPRS (2,5G) et l’UMTS (3G) choisie par exemple par Bouygues Telecom en France. C’est aussi un photo-phone permettant le téléchargement de contenus lourds et supporte également la fonction Push-to-Talk (messageries instantanée vocale). Sa commercialisation n’est prévue pour l’instant qu’aux Etats-Unis… D’où une question légitime. Quelle est la stratégie de Sony-Ericsson pour le marché naissant de la 3G européenne dont le lancement est prévu dans le courant de l’année. Tous les opérateurs attendent avec impatience les modèles UMTS des constructeurs qui tardent à arriver. Un constat qui s’applique aussi à Sony-Ericsson. Selon Pierre Perron, directeur général du fabricant, aucune date n’est pour l’instant validée. Ce qui va rassurer les opérateurs… On sait juste qu’un modèle, le Z1010 est en cours de test. Pourtant, les dates de lancement se rapprochent à grands pas… Nouveaux accessoires très ‘dents bleues’

Outre les combinés, Sony-Ericsson annonce une gamme de nouveaux accessoires mobiles. Deux nouvelles cartes PC Edge sont ainsi disponibles. Elles permettent de connecter sans fil un PC portable à Internet. Elles fonctionnent à la fois sur le réseau GSM et Edge et se posent en concurrentes des cartes Wi-Fi et des futures cartes 3G/UMTS.

Le constructeurs annonce également la sortie d’un adaptateur TV-Bluetooth (MMV 100) qui permet de visionner sans fil sur la TV les photos enregistrées sur son mobile. Un nouveau kit mains libres Bluetooth pour voiture sera également lancé (HCB 300), il permet de connecter plusieurs combinés. Enfin, une nouvelle oreillette Bluetooth sera commercialisée (HBH 600), elle est dotée d’une autonomie de 4h en conversation et de coques coques en couleurs interchangeables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur