Sony Ericsson sortira 7 smartphones Android en 2011

CloudOS mobilesSmartphones

De nouveau en retrait sur le marché des terminaux mobiles, Sony Ericsson compte rebondir avec une avalanche de nouveaux terminaux. Notamment les Xperia Play compatibles Playstation.

La guerre des smartphones fait rage et Sony Ericsson n’a pas l’intention de d’éviter la bataille. Le constructeur nippon-suédois a l’intention de lancer 7 modèles de smartphones, pas moins, d’ici à novembre prochain, nous apprennent Les Echos (12/09). Tous sous Android, exclusivement. Si Sony-Ericsson ne ferme pas la porte à Windows Phone, il se dit entièrement satisfait de l’offre mobile de Google.

Android a notamment permis au constructeur de remonter une pente savonneuse en 2010 malgré une nouvelle perte, cette année, de 50 millions d’euros sur un chiffre d’affaires total de 1,19 milliard. Un phénomène conjoncturel, justifie l’intéressé, en partie dû à la catastrophe liée au tremblement de terre de mars dernier et qui aurait ralenti l’approvisionnement des terminaux et, donc, fait perdre du terrain au constructeur. Sa part de marché au deuxième trimestre est estimé à 4,8 % avec 5,3 millions d’exemplaires vendus.

Parmi les futurs terminaux figurent les Xperia Arc S et Xperia Ray. Ce dernier proposera un écran 3,3 pouces alors que la tendance est plutôt à l’écran large, 4 pouces voir plus. Une manière de se distinguer de la concurrence du moment avec un smartphone qui sera, probablement, positionné dans l’entrée de gamme. Quant au Xperia Arc S, il joue la carte du design (avec « une cambrure stylée ») et de la capture en 3D mais à partir d’un seul objectif (et non 2 comme c’est habituellement le cas, notamment sur le LG Optimus 3D et du HTC Evo 3D).

Xperia Play, seuls smartphones compatibles Playstation
Sony Ericsson compte également développer son offre Xperia Play de smartphone compatibles avec les contenus de la Playstation. Les seuls au monde pour l’heure. Une position exclusive que le constructeur compte bien exploiter. De 150, le catalogue de jeux devrait passer à 175 avant la fin de l’année. D’autant que, « le Xperia Play fait vendre plus de jeux que tous les mobiles de nos concurrents », assure Claes Svensson, responsable des opérations en Europe de l’Ouest et cité par le quotidien économique. Il n’en reste pas moins que les développeurs ne s’intéresseront à la plate-forme que si celle-ci leur offre une visibilité massive. Ce qui n’est pas gagné…

Enfin, Sony Ericsson joue la carte de la continuité de service à travers ses offres de contenus Music Unlimited et Video Unlimited (ex-Qriocity) accessible depuis tous les terminaux de la maison mère : TV, Playstation, PC, mobiles… A la manière d’Apple, donc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur