Sony Ericsson: ventes en hausse mais bénéfices en baisse

Cloud

Le fabricant de mobiles gagne des parts de marché. Mais ses concurrents aussi

Les mobiles de la joint-venture Sony-Ericsson se sont bien vendus au deuxième trimestre. Le groupe a écoulé 11,9 millions d’appareils sur la période, contre 10,4 millions un an plus tôt, soit une hausse de 14%.

Le groupe indique que ses modèles lancés au premier trimestre, comme le téléphone mobile équipé d’un appareil photo auto-focus K750, le combiné UMTS de milieu de gamme K600, et le téléphone-appareil photo d’entrée de gamme K300 ont reçu un accueil favorable des consommateurs. Conséquence, le fabricant affirme avoir gagné des parts de marché. Mais ces gains seront-ils suffisants pour rattraper LG qui lui aussi progresse et qui est passé devant Sony-Ericsson cette année? Concernant ses perspectives, le groupe relève sa prévision de hausse du marché mondial à plus de 720 millions d’unités en 2005, contre une prévision de 690 millions précédemment. Par ailleurs, si les ventes sont en hausse, les bénéfices sont de leur côté en baisse. Alors que son bénéfice net avait atteint 89 millions d’euros l’année dernière, ce dernier s’est limité à 75 millions d’euros au deuxième trimestre de l’exercice courant. Le bénéfice imposable est de 87 millions d’euros contre 113 millions, il y a un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur