Sony Mobile Communications, le nouveau visage de Sony Ericsson

Poste de travailSmartphonesTablettes
Sony Ericsson Xperia ARC

Sony Mobile Communications concrétise le rachat par Sony des parts de Ericsson dans l’ex-entreprise commune. La nouvelle entité entend remettre l’activité mobile sur le chemin du succès.

Sony Ericsson devient Sony Mobile Communications, annonce Sony ce jeudi 16 février. Le géant japonais avait lancé, fin octobre, le rachat des parts de son partenaire suédois dans la coentreprise. La création de Sony Mobile Communications concrétise la nouvelle stratégie du groupe nippon. Pour l’heure, la nouvelle organisation n’a pas de site web propre.

L’opération de consolidation s’est traduite par un investissement d’un milliard d’euros qui doit remettre l’activité terminaux mobiles sur le chemin du succès. Rappelons que, créée en 2001, la coentreprise visait la place de numéro un devant Nokia. Dix ans plus tard, on en est loin. En 2011, Sony Ericsson s’affiche à la dernière place du classement Gartner 2011 des constructeurs de mobiles.

Renforcer la synergie entre les gammes

S’appuyant sur un capital de 100 millions d’euros, Sony Mobile Communications a vocation à renforcer la synergie entre les différents terminaux high-tech (smartphones, tablettes, téléviseurs, PC portables…), les services en lignes et plus globalement les technologies développés par Sony, analyse ITespresso.fr. La nouvelle entité continuera d’être dirigée par son PDG Bert Nordberg. Environ 8000 personnes travaillent sous ses ordres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur