Sony PlayStation 3 : baisse de prix et version Slim

Cloud

Comme promis, le prix de la console de jeux PlayStation 3 (PS3) de Sony va baisser. Pour soutenir les ventes, une version « légère » de la console sortira à la rentrée.

Chose promise, chose due. La nouvelle version de la console PlayStation 3 sera plus petite, plus légère et moins gourmande en énergie. Mais le point le plus important est qu’elle sera moins chère : 299 euros à sa sortie prévue le 1er septembre.

Sony se repositionne sur le prix de sa console « next-gen » de salon afin de soutenir les ventes et combler la morosité du secteur du divertissement numérique. Sortie au prix de 499 euros, la console de Sony (dotée d’un lecteur Blu-Ray) s’affichait comme la console de nouvelle génératio la plus chère du marché, préférant axer sa position sur le côté qualitatif de sa machine plutôt que de cibler certains publics au portefeuille moins garni…

Toujours est-il que Sony rebondit sur le constat établi du marché, entre deux eaux. A l’appui, une étude menée par la banque UBS qui prévoit d’ici à la fin du cycle 2014-2015 que « quelques 200 millions de consoles de l’actuelle génération devraient être vendues». Soit exactement le double des ventes actuelles.

Une situation que confirme Peter Dille, le vice-président de la branche Marketing de la firme : « C’était le moment pour nous de changer la donne. En ces temps de crise, beaucoup de familles préféraient attendre avant d’acheter une PS3, anticipant une baisse de prix. Pour 299 euros, vous devenez acquéreur d’une console de jeu, d’un lecteur Blu-Ray et d’un disque de 120 Go». Même si d’autres baisses sont à prévoir chez la concurrence (Xbox 360 actuellement autour de 150 euros pour les premiers prix, la Wii à 250 euros), nul doute que cette baisse peut avoir l’effet d’attirer plus de clients vers une console à la très bonne qualité graphique.

Côté machine la PS3 Slim est 32% plus petite et 36% plus légère que sa grande sœur. De même, elle consommera 34% d’énergie en moins avec des caractéristiques techniques identiques.

L’écart entre les compétiteurs du marché des consoles tend donc à se resserrer. Chaque éditeur campe néanmoins sur sa position puisque de son côté Nintendo a annoncé avant l’été au salon E3 (grand messe des géants du jeux) la sortie prochaine d’un nouveau Mario, Microsoft une nouvelle manière de jouer sans manettes. La bataille du Père Noël semble donc déjà entamée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur