Sony PS3 : on coupe et on double !

Régulations

Il aura suffi à Sony d’abaisser le prix de sa console PS3 pour doubler ses ventes aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les ventes de consoles de jeu Sony PlayStation 3 stagnaient entre 30.000 et 40.000 par semaine, loin derrière la Nintendo Wii, qui caracole en tête avec son nouveau concept de jeu très physique, et surtout derrière le concurrent Microsoft avec sa Xbox 360.

Alors, la filiale américaine du groupe japonais dirigé par un britannique – Sir Howard Stringer – a pris une décision radicale, certes quelque peu guidée par ses concurrents qui ont misé sur un prix plus agressif : abaisser ses tarifs.

A la mi octobre, le prix de la console PS3 équipée d’un disque dur 80 Go a baissé de -17 %, proposé désormais à 499 dollars.

Deux semaines plus tard, le 2 novembre, Sony lançait en préparation des fêtes de fin d’année un nouveau modèle PS3 équipé en particulier d’un disque dur de 20 Go, décevant pour les joueurs car abandonnant une partie des fonctionnalités et performances de la configuration initiale, mais proposée au prix enfin plus raisonnable de 399 dollars.

La réaction du marché a été quasi immédiate, dans la semaine qui a suivi la baisse, Sony à vendu 75.000 PS3 sur le territoire américain. Et les ventes de la PS3 ont continué de grimper la semaine suivante, à plus de 100.000 unités. La baisse tarifaire s’est également accompagnée de la sortie d’excellents jeux, ça aide !

S’il continue à ce rythme, Sony pourrait bien rattraper son retard, ou tout du moins, recoller au peloton de tête. Rappelons que, selon NPD, au cours du mois d’octobre aux Etats-Unis il s’est vendu 519.000 consoles Nintendo Wii, 366.000 consoles Microsoft Xbox 360 et seulement 121.000 consoles Sony PS3.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur