Sony quitte la Suède et laisse un millier d’emplois derrière lui

RégulationsSmartphones

Sony annonce la restructuration de sa filiale Sony Mobile Communications. Un millier de licenciements concernés, essentiellement en Suède.

« Améliorer l’efficacité opérationnelle, réduire ses coûts et connaître une croissance rentable. » C’est ainsi que Sony justifie la suppression annoncée d’un millier de postes au sein de Sony Mobile Communications (ex-Sony Ericsson) dans le monde. Soit 15 % des effectifs de la filiale.

Les équipes suédoises seront particulièrement touchées, notamment à Lund. Environ 650 employés seraient concernés en Suède, principalement des consultants. Les suppressions d’emplois concerneront également les sites de Pékin (Chine) et Tokyo (Japon).

Mauvaise passe pour Sony qui doit relancer sa dynamique après l’annonce, début août, d’un résultat d’exploitation en très net recul qui entraîne le groupe à revoir à la baisse ses objectifs pour l’année fiscale à venir. Sony Mobile est visiblement la première entité du groupe à en faire les frais.

Les résultats de la synergie se font attendre

L’entité créée en début d’année suite au rachat des parts d’Ericsson, avait pour mission de renforcer la synergie entre les différents terminaux high-tech (smartphones, tablettes, téléviseurs, PC portables…), les services en lignes et plus globalement les technologies développées par Sony. Une direction empruntée peu avant la création officielle de Sony Mobile.

Une stratégie qui n’a visiblement pas profité au groupe. Sony Mobile n’apparaît même plus parmi les 10 premiers vendeurs de téléphones de la planète du classement Gartner au deuxième trimestre. Rappelons que l’objectif de Sony Ericsson à sa création il a 10 ans, était de devenir le numéro 1 sur les terminaux mobiles. Raté. Ce n’est pourtant pas faute de soigner ses produits, notamment les smartphones Xperia sous Android qui profitent actuellement d’une vague de mises à jour.

Les suppressions d’emploi seront actées d’ici mars 2014 et débuteront lors du transfert du siège social de l’entreprise de Lund à Tokyo en octobre prochain. Le constructeur nippon a tout de même précisé que « Lund restera un site stratégique pour Sony Mobile, concentré sur le développement des logiciels et des applications », rapporte ITespresso.fr. Mais plus celui de l’emploi, pour le moment.

Crédit photo © Benoit Sarasin – Fotolia.com


Voir aussi
Silicon.fr propose un site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur