Sony se retire complètement des PDA

Régulations

Le géant continuait de produire des terminaux au Japon

Les PDA et Sony, c’est une histoire aujourd’hui terminée. En juin 2004, le géant japonais annonçait son retrait de ce marché partout sauf au Japon. Aujourd’hui, le groupe indique qu’il arrête également sa production dans l’archipel. Une page se tourne.

Officiellement, Sony déclare vouloir se recentrer sur le marché des téléphones mobiles intelligents (avec Sony-Ericsson), des baladeurs audio et vidéo. Il faut dire que les PDA, terminaux fermés, sont de plus en plus concurrencés par les smartphones, ces mobiles intelligents dotés de fonctions PDA et par les PDA hybrides type Treo. Partout, les ventes de PDA classiques marquent le pas. La décision de Sony, qui aujourd’hui cherche à recentrer ses activités, n’a donc rien de surprenant. “Les téléphones portables et autres appareils nomades qui offrent des fonctions similaires empiètent sur le marché du PDA, fragilisant les acteurs de ce secteur”, a déclaré un porte-parole du groupe japonais, évoquant également une forte pression sur les prix des ordinateurs de poche. La principale victime de ce retrait est PalmSource, l’éditeur de PalmOS, le système d’exploitation qui équipe une majorité de Palm sur la planète. Jusqu’en 2004, Sony était en effet le deuxième client de l’éditeur. Pour autant, l’éditeur californien a depuis longtemps senti le vent tourner. S’il continue à se battre sur le marché en déclin des PDA, l’entreprise a changé de stratégie et met désormais le cap vers les smartphones et Linux notamment en Chine. PalmSource préfère aujourd’hui mettre en avant ses produits pour smartphones comme Cobalt 6.1. Et imagine très bien continuer à travailler avec Sony sur le marché des smartphones en lui fournissant des plate-formes logicielles. Sauf que Sony-Ericsson fait partie du consortium Symbian, mené par Nokia et leader dans les OS pour smartphones. En juin 2004, Gabi Schindler, Senior Vice President, en charge du Marketing pour PalmSource nous confiait: “Nous allons continuer à travailler avec Sony dans le futur”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur