Sony stocke 50 films en HD sur un unique disque

Cloud

D’une capacité de 1 Téraoctet, le nouveau Blu-Violet-ray de Sony fait faire un bond en avant prodigieux au stockage, larguant Sharp et ses 100 Go au passage.

Un laser bleu-violet semi-conducteur ultra-rapide à impulsions vient de sortir des laboratoires de Sony, qui a conjointement travaillé avec le professeur Hiroyuki Yokoyama de l’Université japonaise de Tohoku.

En conséquence, Sony présente depuis le 20 juillet un nouveau disque laser d’une capacité de un téraoctet, soit un média dont la capacité permet le stockage intégral d’une saison de série TV ou celui de 50 films en HD. Au choix !

Pour les caractéristiques techniques, ce laser bleu-violet à semi-conducteurs possède une longueur d’onde de 405 nanomètres (1 nanomètre = un milliardième de mètre) et peut générer des impulsions optiques ultra-rapides d’une durée de 3 picosecondes (1 picoseconde = un milliardième de seconde), indique ici la firme nippone. Cette source de laser violet est ainsi capable d’augmenter la puissance de son rayon jusqu’à 100 watts.

Jusqu’à présent, les Blu-ray pouvaient contenir 25 Go de données (50 Go pour des disques double couche), mais le fabricant Sharp vient d’annoncer le lancement pour la fin du mois de juillet sur le marché japonais de disques Blu-ray de 100 Go. Une amélioration importante certes par rapport aux premiers modèles sortis il y a cinq ans, mais qui ne sont pas de taille à lutter avec la technologie que vient de mettre au point Sony.

Les produits de Sharp ont sans doute quelques jours de tranquillité devant eux, puisque Sony n’a pas annoncé la date de commercialisation de son rayon laser révolutionnaire. De fait, ce dernier est encore en phase de développement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur