Sony va adopter le MP3 sur ses baladeurs

Régulations

Les futurs baladeurs numériques de Sony supporteront le format MP3, et non plus seulement le format propriétaire et commercial ATRAC

Apparu en 1992 sur les premiers lecteurs MiniDisk de Sony, le codec ATRAC (

Adaptive transform acoustic coding) est devenu le format musical standard de la marque, par opposition à Panasonic et Sharp qui n’en ont pas fait leur codec de compression par défaut. ATRAC représente aujourd’hui un certain nombre de problématiques, dont la moindre est de ne pas être reconnu comme un format universel, et alors que la concurrence a largement investi le marché des baladeurs, aurait plutôt tendance à nuire aux ventes de Sony. En plus de nécessiter l’usage d’un logiciel spécifique et d’ajouter par là même une étape supplémentaire de décompression, pour les puristes de la musique numérique, la compression ATRAC réduit la qualité du son ! La décision de Sony de supporter le format MP3 sur ses futurs baladeurs, mais aussi de mettre à jour certains modèles, n’a commercialement rien de surprenant. Il est même étonant que Sony n’ait pas fait la démarche plus tôt, le codec MP3 étant de facto un standard, comme en atteste les foudres que soulève Apple sur son format propriétaire iTunes. L’adoption de MP3 va écarter l’une des principales objections à l’achat d’un baladeur numérique Sony. La firme niponne joue donc la carte du pragmatisme en matière de musique et permet, enfin, un peu d’interopérabilité entre les services de vente en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur