Sophos libère le Centre Pompidou du fléau des spams

Régulations

L’époque de la peur des inondations et des rongeurs est révolue. Aujourd’hui
dans les couloirs javellisés des musées de France, la crainte est le bug
informatique

Le Centre National d’Art et de Culture Georges Pompidou (‘Beaubourg’) a choisi l’appliance de sécurité ES4000 de Sophos pour protéger les 1.000 boîtes aux lettres de son système de messagerie électronique contre toutes les menaces, virus, vers, chevaux de Troie, spywares? et, avant tout, les messages de spam.

“Rançon de la gloire, sans doute, les messageries de nos collaborateurs étaient inondées de messages de spam (jusqu’à 200 par jour pour certains). Nous devions trouver une solution à la fois efficace et économe en charge de travail pour nos administrateurs réseau”, déclare Olivier Bielecki, Directeur des Systèmes d’Information du Centre Pompidou.

“Avec cette solution, non seulement le spam a quasiment disparu de nos systèmes sans générer de ?faux positifs’, mais la surveillance et le support du boîtier à distance par Sophos nous libère de l’essentiel des tâches de supervision et d’administration”s’enthousiasme Bielecki.

Ouvert en 1977, le Centre Pompidou à Paris reçoit plus de six millions de visiteurs par an, Parisiens et visiteurs étrangers confondus.

Le musée Pompidou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur