Sophos renforce sa gamme, anti-virus, anti-spam et pare feu

Sécurité

L’éditeur britannique de solutions anti-virales, anti-spam et de protection des messageries annonce une nouvelle architecture ‘solutions d’entreprises’. L’occasion de faire le point…

Qu’est-ce qui différentie Sophos de ses concurrents ? L’éditeur de solutions de sécurité ne se veut pas généraliste, mais affirme son positionnement de spécialiste anti-virus et de sécurité des contenus. Face aux généralistes, qui proposent des solutions à destination de tous les marchés, Sophos se concentre sur les professionnels. ”

Nous ne voulons par être le premier, mais le meilleur‘, affirme Gary Thomassen, head product management de Sophos. Un positionnement clair pour une stratégie qui se veut gagnante. Sur un marché français dynamique et en forte progression, +24,6% en 2004 selon IDC, qui annonce +20,8% en 2005, Sophos affiche ses ambitions et progresse deux fois plus rapidement. Quant à la stratégie exclusivement professionnelle de l’éditeur, la part de marché du grand public étant limitée à 30%, on comprend mieux cette orientation ! Cela n’empêche pas Sophos de proposer ses solutions selon une approche OEM. Ainsi l’éditeur est indirectement présent sur les marchés des spécialistes de la messagerie ou de HTTP/FTP. Une activité qui génère 18% de ses revenus. Quatrième éditeur mondial de solutions de sécurité, on peut cependant s’interroger sur la faible amplitude de sa gamme ? Anti-virus, anti-spam et filtrage des e-mails se déclinent en deux lignes, Small-business (petites entreprises) et Enterprises. Une déclinaison plus marketing que réellement technologique ! L’éditeur se veut en réalité pragmatique. Il bloque les virus et s’attaque à leur principal vecteur de propagation. Et de couvrir le plus largement les plateformes du marché? Sophos en protège 25, dont 19 non Microsoft ! Et de proposer un service 24/7, ce qu’apprécient les entreprises et qui de nouveau se révèle différenciateur vis à vis de ses concurrents. Dans ces conditions, comment faire évoluer son offre ? Tout d’abord en améliorant la qualité des technologies de défense proactive anti-virus et anti-spam, avec en particulier une nouvelle technologie de détection par Genotype, méthode d’analyse qui permet d’identifier les caractéristiques communes d’une famille de virus ou d’une campagne de spam. Originalité de Genotype, la méthodologie permet de repérer en amont la majorité des attaques virales ou du spam avant même que leur signature ne soit identifiée? Ensuite en simplifiant sa gestion. Sophos Enterprise Solutions réduit la complexité du déploiement et de l’administration. De plus, sa nouvelle console d’administration, étendue à toute sa gamme, est unique pour les environnements Windows et Mac. Et elle centralise l’administration des postes nomades. Quant à l’avenir, il passera par le firewall (pare feu) intégré dans les solutions Sophos, avec l’acquisition de la technologie d’Agnitum. Une première version d’évaluation gratuite est attendue en avril. Puis, avant la fin de l’année 2005, un service d’alerte au phishing destiné aux grands clients banques et services en ligne. Ainsi qu’un logiciel anti-adware, histoire de rester dans l’air du temps. Et enfin la multiplication des appliances en partenariat, à l’image de la PureBox, appliance PureMessage élaborée avec le constructeur DataSwift (lire notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur