Sopra Steria tire son épingle du jeu, grâce à l’Europe

Editeurs de logicielsProjetsSSII

Bons résultats pour Sopra Steria. La SSII a pu compter sur les renforts de Steria et HR Access pour booster son chiffre d’affaires, en particulier hors de France et via ses activités secondaires.

La SSII Sopra Steria vient de publier les résultats de son dernier trimestre d’activité. Au menu, un chiffre d’affaires de 872 millions d’euros, en croissance organique de 2,4 % sur un an. Le bilan fait état d’une croissance de 143,3 % depuis le premier trimestre 2014, due bien entendu à l’arrivée de Steria dans le groupe, mais aussi à celle de l’éditeur de logiciels HR Access.

Le chiffre d’affaires en France est resté globalement stable (+1,2 % en croissance organique), avec une bonne tenue de l’activité Conseil et Intégration de Systèmes (+2,2 %, 281,3 millions d’euros de CA), mais aussi une déception pour la branche Infrastructure & Security Services (-4,1 %, 52 millions d’euros de CA).

De bonnes performances… hors de France

La croissance (organique) est plus soutenue au Royaume-Uni (+1,5%) et dans le reste de l’Europe (+2,4%). À noter la bonne performance des pôles Sopra Banking Software (69 millions d’euros de CA, 13,7 % de croissance, 7,6 % de croissance organique) et Autres Solutions (48,2 millions d’euros de CA, 33,5 % de croissance, 8 % de croissance organique).

En cause, la signature de nouveaux contrats majeurs : un avec La Banque Postale, côté Banking Software, et un autre concernant le futur système de gestion des paies des armées (le remplaçant du désastreux Louvois), via les produits HR Access inclus dans la branche Autres Solutions.

À lire aussi :
Remplacement de Louvois : la Défense confirme le choix de Sopra – HR Access
Sopra Steria : résultats encourageants en 2014, prudence pour 2015
Résultats 2013 : Sopra Group réduit sa dette d’un quart


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur