Sortie de la RHEL 6, version majeure de la distribution Linux de Red Hat

Cloud

Plus performante et mieux optimisée, la Red Hat Enterprise Linux 6 se veut le porte-drapeau de l’éditeur américain Red Hat. Une version qui se montre particulièrement aboutie.

Red Hat livre aujourd’hui la mouture définitive de sa distribution Linux Red Hat Enterprise Linux 6 (RHEL 6). Les responsables de la compagnie voient en cette version le point culminant de dix ans d’efforts, mais aussi un élément qui servira de base aux OS des dix années à venir. Tout un programme.

La RHEL 6 compte plus de 2000 paquetages logiciels. Elle apporte 1800 nouveautés depuis la RHEL 5 et a corrigé plus de 14.600 bogues. Près de 3900 modifications concernent directement le noyau Linux, une mouture 2.6.32 reprenant des fonctionnalités issues de versions plus récentes. Un travail colossal. Les liens suivants permettront d’en savoir plus sur les nouveautés marquantes présentes dans cette RHEL 6, en environnement serveur ou desktop. Les utilisateurs de la Fedora ne seront guère surpris de retrouver des nouveautés présentées auparavant au sein de leur distribution Linux, qui sert souvent de creuset de développement à la RHEL. L’ordonnanceur CFS et le système de fichiers ext4 sont ainsi de la partie, tout comme de nouvelles versions d’Apache… ou d’OpenOffice.org.

Avec cette mouture, les développeurs ont mis l’accent sur les performances et l’optimisation des ressources, souhaitant ainsi faire de cette offre un modèle en termes de rapidité de traitement. La gestion de l’énergie est également particulièrement poussée. Enfin, dans le secteur de la virtualisation, la firme se concentre sur KVM, au détriment de Xen. Il est vrai que ce produit a su rapidement s’imposer sur la RHEL. Le choix de logiciels et l’environnement de développement (basé sur le GCC 4.4) ont été entièrement refondus.

« Red Hat Enterprise Linux est depuis longtemps la plate-forme stratégique préférée de nombreuses entreprises. Certains clients, tels que British Airways, Citi et NTT Communications participent étroitement au développement de la plate-forme Red Hat Enterprise Linux. L’informatique d’entreprise va avoir besoin, dans les années à venir, de plus de flexibilité, de portabilité et d’interopérabilité que jamais. Dès aujourd’hui, nous apportons à nos clients la plate-forme qu’ils attendaient, » commente Paul Cormier, président de la division produits et technologie de Red Hat.

L’éditeur américain propose de multiples ressources vidéo chargées de mettre en valeur la nouvelle version de sa distribution Linux. Vous retrouverez ici la réaction de Jim Whitehurst, CEO de la compagnie, mais aussi celles de certains partenaires de Red Hat, comme CA Technologies, Cisco, Dell, HP, IBM, Intel et Symantec. Un plébiscite pour cette nouvelle offre.

Notez enfin que la compagnie profite de cette sortie pour dévoiler de nouvelles certifications ainsi qu’une mise à jour mineure de la RHEL 5 (la 5.6). Elle lance de surcroît le développement de la RHEL 7.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur