Sortie du noyau Linux 2.6.27

Logiciels

Les systèmes de fichiers et la réduction de la consommation électrique sont au cœur de cette nouvelle mouture

La version 2.6.27 du noyau Linux vient tout juste de faire son apparition. La nouveauté la plus marquante est l’arrivée du système de fichiers UBIFS, spécifiquement conçu pour les modules de mémoire Flash. Développé en coopération avec Nokia et l’université hongroise de Szeged, il se destine aux modules SSD ne disposant pas d’émulation d’accès en mode bloc. Journalisé, il offre certaines fonctions intéressantes comme une écriture différée ou la compression à la volée.

OMFS est un autre système de fichiers, destiné au stockage des documents MPEG. C’est une implémentation ouverte de l’“Optimized MPEG File System support” de Sonicblue, utilisé dans certains lecteurs multimédias Rio. Enfin, l’Ext4 apporte son lot d’améliorations.

Le noyau 2.6.27 introduit également un système de mise en hibernation de l’ordinateur qui ne s’appuie pas sur l’ACPI (il est disponible actuellement pour les seuls processeurs x86 en mode 32 bits). Il sera très pratique pour les machines les plus anciennes. Les développeurs ajoutent à ceci une technologie permettant de réguler la tension et le courant utilisés, de façon dynamique. Elle permettra de réduire la consommation énergétique de certains SoC (System on Chip).

La gestion de la mémoire et du cache sur les systèmes multiprocesseurs est en net progrès, permettant ainsi des gains allant jusqu’à 10 % avec les bases de données. Enfin, l’introduction du pilote ‘gspca’ permet de supporter presque toutes leswebcamsdu marché.

En marge de cette version 2.6.27, des moutures stables d’anciens noyaux font leur apparition. Les noyaux Linux 2.6.25.18 et 2.6.26.6 corrigent de nombreux problèmes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur