Spam: Microsoft tente d’imposer Sender ID

Sécurité

Il s’agit d’imposer à travers ses services de messagerie Hotmail et MSN, la technologie ‘antispam’ de la firme. Une technologie pourtant rejetée par les principaux organismes de normalisation

La technologie Sender ID est le fruit de l’association de deux procédés. Le SPF (

Sender policy framework) élaboré par Pobowx.com et Caller ID, développé par les laboratoires de recherche Microsoft. Le principe du protocole ‘Sender ID’ est de masquer chaque e-mail envoyé grâce à un identifiant unique afin de s’assurer de l’intégrité du serveur émetteur. L’action entreprise par Microsoft est ressentie comme un véritable tour de force par la communauté et l’industrie Internet. D’après l’éditeur, à partir du mois de novembre, tous les messages électroniques à destination des services MSN et Hotmail ne comportant pas d’identifiant ‘Sender ID’ seront automatiquement classés comme ‘Spam’. Ce qui risque de créer une joyeuse panique. Selon la société Message Labs, seulement 30% du courriel est marqué par ‘Sender ID’. Pour que la technologie de Microsoft soit efficace, il faudrait que l’ensemble des serveurs de messagerie électronique en soit équipé. Cependant, les coûts de déploiements et la modification des architectures freinent encore beaucoup d’acteurs. De plus, l’incompatibilité de ‘Sender ID’ avec la solution concurrente ‘DomainKeys’, développée par Yahoo ! et Cisco, ne fait qu’attiser les réticences bien qu’AOL soutienne Microsoft dans son initiative. Aurélien Cabezon pour pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur