Spam mobile : le gouvernement monte au créneau

Sécurité

Luc Chatel, le secrétaire d’Etat à la consommation va mettre en place un comité de déontologie des services de communication au public en ligne

S’il n’est pas aussi intrusif que sur Internet, le spam mobile commence sérieusement à envahir les messageries de nos combinés. Depuis le mois de janvier 2008, les plaintes déposées auprès des associations de défense de consommateurs pour “Spam sur mobile”, se multiplient.

Des messages du genre : “Bravo vous avez gagné un téléviseur! Pour réclamer votre cadeau téléphoner au 08XXX!,” ou bien encore “Vous êtes le gagnant de la Super loterie. Veuillez téléphoner au : 08XXX” sont très utilisés.

Ces SMS illégaux ou parasites renvoient vers des numéros surtaxés et sont envoyés depuis l’étranger par des machines robots. Il est donc très difficile de mettre un terme au phénomène.

“Cette arnaque ressurgit périodiquement : le message par fax ou par messagerie encourage le destinataire à appeler un numéro surtaxé en prétextant un message important ou l’annonce d’un gain alléchant, mais évidemment inexistant”explique l’Afutt (Association française des utilisateurs de Télécommunications) sur son site Web.

Son conseil : “Si le message est vraiment urgent, vous serez sûrement averti. Quant au cadeau, c’est vous qui le faites à l’opérateur indélicat : il engrange votre communication qu’il fait parfois durer. “

Afin de lutter contre ce phénomène, le gouvernement entend fédérer les moyens. Luc Chatel, le secrétaire d’Etat à la consommation souhaite donc mettre en place un « comité de déontologie des services de communication au public en ligne », en lien avec le Secrétariat d’Etat à la famille et le Secrétariat d’Etat au développement de l’économie numérique, afin de lutter contre ces pratiques frauduleuses, qui opèrent aussi bien sur les téléphones mobiles que sur l’internet. “Ce comité regroupera des représentants des pouvoirs publics, des éditeurs professionnels de services et des opérateurs et hébergeurs, afin de discuter des modalités techniques pour parer aux pratiques intrusives et renforcer la protection du consommateur”,peut-on lire dans un communiqué.

Il est en effet temps de se préoccuper de ce type d’attaques.Pour Websense, c’est surtout le ‘vishing‘ qui va exploser en 2008 et cette méthode associée aux données disponibles sur les réseaux sociaux pourrait avoir un effet dévastateur. Le vishing associe le spam voix et le phishing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur