Spam : Rollex succède au Viagra

Sécurité

Tant que les internautes achèteront sans discernement, les spammers profiteront de leur naïveté pour leur proposer des produits contrefaits, comme des Rolex?

Le laboratoire Pfizer s’était engagé, voici quelques mois (

lire nos articles), dans une série de poursuites judiciaires contre des sites de pharmacie en ligne qui vendent illégalement du Viagra, dont une grande partie de pilules contrefaites. Le mode de fonctionnement du Web se prête à ce genre de pratique, en particulier l’absence de frontières et la distance des acteurs qui ne permettent aucune validation de la qualité des services proposés. Ce qui en soit favorise une autre pratique, le ‘spam’. En effet, les sites Web qui distribuent des produits illégaux ou contrefaits ont besoin d’attirer les internautes vers eux, et quoi de mieux que de multiplier les e-mails illégaux et non sollicités, le spam, pour prospecter les internautes en masse ? C’est l’aventure que rencontre le fabricant de montres Rolex, comme nous la compte l’éditeur de solutions anti-virus professionnelles Sophos. Les sites qui proposent à la vente des montres Rolex, soit anciennes et dont la commercialisation a été interrompue, soit contrefaites, mais toujours à prix réduit, se multiplient. Et une nouvelle fois le spam devient le vecteur de distribution de ces sites illégaux, au point selon Sophos de dépasser le volume de spam du Viagra ! La conception minimaliste des e-mails spammés devrait attirer l’attention des internautes et les inciter à la prudence ! Il n’en est rien et les montres Rolex contrefaites se vendraient comme des petits pains, au point que le fabricant aurait déposé une plainte contre un premier site? Un seul message s’impose, mais l’internaute ne semble pas encore prêt à l’entendre : ne jamais acheter à partir d’un e-mail spammé !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur