Spammés, les internautes vont-ils abandonner les e-mails ?

Régulations

21% des internautes américains ont réduit sensiblement leur usage des e-mails à cause du spam

Dans une étude réalisée en février par Ipsos-Insight, 77% des internautes américains se sont déclarés victimes régulières du ‘spam’ – à savoir bombardés d’e-mails publicitaires non sollicités. Un chiffre finalement encourageant, qui démontre la prise de conscience du phénomène.

En tous cas, depuis la loi CAN SPAM, qu’une majorité de ‘marketers’ continue de ne pas comprendre, rien n’a changé pour 71% des internautes interrogés. 17% pourtant estiment que le volume de ‘spams’ a diminué, mais 10% ont constaté le contraire. En fait, le phénomène touche tous les internautes, mais une bonne partie d’entre eux n’ont pas conscience ni de son existence, ni des dangers que représente le spam. Pourtant, si la prise de conscience est réelle, l’internaute est souvent désarmé. Alors pour se protéger, 21% d’entre eux ont réduit sérieusement l’usage des emails. A force de tirer sur la corde, les spammeurs vont finir par dégoûter les internautes et les détourner de l’usage des e-mails.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur