Spécial Salon Mobiles 3GSM

Régulations

A Cannes, où se déroule la grand-messe du téléphone mobile, les acteurs du marché rivalisent d’optimisme et se félicitent de l’excellente année 2004. Tous misent sur la croissance de la 3G et surtout sur les services associés qui déboulent, comme la musique, la télévision, la vidéo et les jeux

La folie des grandeurs? Le salon 3GSM World Congress de Cannes, avec ses riches atours, appelle les superlatifs. Six halls, des centaines d’exposants, au moins 30.000 visiteurs, la proximité des plages et des hôtels de luxe envahis par les opérateurs et les constructeurs, des shows à l’américaine: la mégalomanie menace. Il faut dire que le secteur a la banane. Les ventes de 2004 ont été exceptionnelles (+32%), portées en Occident par le succcès des ‘photo-phones’ et des premiers services GPRS. Même les pays émergents s’équipent en masse. La Chine est ainsi devenue le premier marché en nombre d’abonnés.

664 millions de mobiles vendus en 2004 Mobiles: Motorola devant Samsung, LG dépasse Siemens Mobiles: BouyguesTel et SFR progressent plus vite qu’Orange Cette année, la téléphonie mobile de troisième génération est à l’honneur. Après des années de retards, la 3G a enfin été lancée en Europe pour le grand public. Opérateurs, fabricants, éditeurs rivalisent d’annonces pour porter cette technologies. Annonces qui tournent autour des services. Quelle sera la ‘killer application’ qui fera flamber la facture annuelle de l’abonné? Tous le secteur semble parier sur trois domaines: l’image (vidéophonie, vidéo en ‘streaming’, TV en direct), la musique (acheter, télécharger, stocker, écouter des morceaux) et les jeux. Les géants du secteur caressent un doux rêve: faire du mobile un terminal à tout faire. Certains indices, comme le succès de la télévision sur mobile, pourraient leur donner raison. Salon 3GSM: musique à tous les étages! Salon 3GSM: LG lance le ‘Push to View’ Salon 3GSM: le nouveau visage du jeu sur mobile Première puce DVB-H: la TV mobile prend forme 3GSM Cannes : la carte SIM d’Axalto gère tout ou presque….? 3GSM Cannes : les cours de la bourse en temps-réel dans la poche Mais le mobile, c’est avant-tout de la voix. Dans ce domaine, les innovations sont rares. L’annonce d’un service de VoIP (téléphonie sur Internet) sur mobile, à l’image de ce qui se développe dans le monde PC, a donc fait sensation… Salon 3GSM: la VoIP arrive sur les mobiles, Motorola dit oui à Skype Salon 3GSM: quid de la convergence WLAN et mobiles 3G ? A peine la 3G est-elle lancée, les opérateurs et les équipementiers promettent déjà des débits encore plus rapides. Et annoncent la HSDPA pour bientôt. Le secteur retombe-t-il dans les mêmes travers du passé, lorsqu’on nous promettait l’UMTS pour 2001? D’autres comme Orange sont plus prudents et se concentrent en premier sur la couverture 3G. Salon 3GSM: la 3G en vedette, en attendant le… ‘HSDPA’ Salon 3GSM: Orange lancera Edge cette année 3GSM Cannes: Swisscom propose la connexion illimitée Autre thème à la mode: la sécurité. Si les mobiles se transforment en mini-PC, ils en récoltent aussi les défauts. Virus, failles, intrusions, ‘spywares’… l’avenir s’annonce rude. Pas étonnant que les F-Secure et autres McAfee se lancent sur ce marché. Même Intel s’y met. Salon 3GSM: Intel veut sécuriser les opérateurs Sécurité des mobiles : le pire est-il devant nous ? Le salon 3GSM, c’est aussi l’occasion de faire le point sur la stratégie et ses objectifs. Des annonces, encore des annonces… Salon 3GSM: Sony Ericsson cherche des parts de marché Salon 3GSM : Motorola fait feu de tout bois Salon 3GSM: PalmSource, cap sur Linux, la Chine et les mobiles Salon 3GSM: une nouvelle cible, le tiers monde Enfin, éditeurs et opérateurs ont encore une fois mis en avant leurs solutions professionnelles. Push e-mail (carton du Blackberry) et applications verticales sont à l’honneur. Si les technologies sont mûres, les entreprises ne se pressent pas encore pour les adopter. Salon 3GSM: administrer ses systèmes et ses réseaux via GPRS/GSM, c’est possible! Salon 3GSM: les réseaux mobiles au service de l’e-santé Le marché est aujourd’hui mûr. Rendez-vous l’année prochaine, à Barcelone. Les organisateurs abandonnent la Côte-d’Azur, trop chère. Les exposants se sont en effet plaint du prix exhorbitant des stands, des difficultés hôtelières… Ils ont donc été entendus par les organisateurs qui ont donc opté pour l’Espagne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur