Spéculations boursières autour du titre Wanadoo

Cloud

Le titre Wanadoo s’est envolé ce lundi 9 février, suite à une rumeur de rachat de participations minoritaires par France Télécom

Le titre Wanadoo a bondi de 7,76% au cours de la séance du lundi 9 février à la Bourse de Paris, clôturant à 7,50 euros avec un volume d’échanges près de cinq fois supérieur à la moyenne.

Cette embellie inattendue est née d’une rumeur: le rachat possible d’actions minoritaires par sa maison mère, France Télécom, qui détient 70,1% du fournisseur d’accès. Mais pourquoi donc l’opérateur historique, dont la position dans sa filiale ne peut être inquiétée, voudrait-il digérer définitivement Wanadoo? L’opération représenterait un investissement de plus de 3,3 milliards d’euros ! France Télécom rencontre un certain nombre de problèmes commerciaux: d’une part, la chute des revenus issus de la téléphonie fixe, mais aussi la difficulté à monter des offres concurrentes sur les marchés d’Internet. On pense en particulier depuis quelques mois aux offres ‘triple play associant téléphonie, télévision et Internet, mais aussi à la voix sur IP. Ces offres sont difficiles à mettre en place lorsque les structures sont juridiquement séparées. La direction de France Télécom se penche sur le projet, mais ne l’a pas déclaré prioritaire. Les achats sur le titre pourraient donc se révéler purement spéculatifs. Le groupe pourrait cependant accélérer le mouvement afin d’éviter que le titre ne progresse trop.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur