SpiderCloud amène la 3G et la 4G à l’intérieur des bureaux

4GRéseaux
Art King, directeur services et technologies de SpiderCloud Wireless

L’Américain SpiderCloud Wireless vient de signer son premier gros contrat avec Vodafone pour apporter la 3G et la 4G entre les murs des entreprises.

Créé en 2007, SpiderCloud Wireless est un constructeur de small cell (petites cellules) pour les clients entreprises des opérateurs mobiles. L’offre s’appuie sur la technologie E-RAN (Enterprise Radio Access Network) du fournisseur dont le système de gestion (le Service Node) est capable de gérer plus d’une centaine de switch Ethernet sur lesquels se concentrent les cellules radio (Radio Node).

La solution permet aux utilisateurs de communiquer en 3G, 4G et wifi. Géré par l’opérateur mobile, ce dernier peut ainsi être proposé au personnel extérieur de l’entreprise affranchissant alors cette dernière des questions de sécurité propres à un réseau sans fil interne.

Le indoor exclusivement

Rappelons que les small cell visent à palier l’absence de réseau mobile ou un signal dégradé dû à une limite de réseau cellulaire, à une saturation de l’occupation des stations de base traditionnelles (macro cell) où même à la difficulté des signaux à pénétrer les nouveaux matériaux de construction (notamment les vitres réflectives à bases de métaux).

Outre le support des trois technologies radio, la particularité de l’unique, à ce jour, produit de l’entreprise américaine est d’ailleurs de viser exclusivement le marché indoor (intérieur des bâtiments). « Les grands équipementiers font des small cell pour les usages publics mais cela ne correspond pas aux besoins des entreprises qui, si elles intègrent la mobilité dans leur développement, doivent s’assurer que les téléphones mobiles fonctionnent partout entre leurs murs », justifie Art King, directeur services et technologies pour les entreprises de SpiderCloud, de passage à Paris en début de semaine.

Roaming assuré

Il ajoute que la technologie E-RAN assure le roaming entre les différentes cellules, y compris entre les étages. De quoi pouvoir maintenir une conversation dans l’ascenseur. « Nous sommes les seuls à faire ça », assure Art King.

L’offre de SpiderCloud se destine aux bureaux de plus de 500 pieds carrés (46 mètres carrés environ). A ce titre, le fournisseur vise les « grands bâtiments ». L’un d’entre eux, à Londres, est déjà équipé de 65 cellules. Mais Art King ne peut en révéler le nom, ni l’opérateur associé même si l’on soupçonne qu’il s’agit de Vodafone.

Vodafone, premier gros client

Et pour cause, SpiderCloud annonce avoir signé avec Vodafone Netherlands (Pays-Bas) qui a retenu sa solution pour ses clients professionnels. Un accord qui pourrait, à l’avenir, ouvrir au fournisseur la trentaine d’autres marchés détenus par l’opérateur britannique (et ses plus de 400 millions d’utilisateurs). D’ici là, la start-up basée à San Jose (Californie) devrait très prochainement signer avec un autre « gros opérateur américain ». Là encore, aucun nom n’est dévoilé.

Les opérateurs auront en tout cas tout intérêt à prendre place dans les entreprises. En fournissant leurs services, ils préemptent les lieux et sont susceptibles d’augmenter leurs parts de marché global. Selon Art King, l’opérateur qui fournit le bâtiment londonien a vu le nombre de ses clients passer de 2000 à 3000 en quelques mois.

Un marché immense

Le marché est en tout cas immense pour les équipementiers. « Rien qu’aux Etats-Unis, SpiderCloud vise 50% du marché des bureaux de 50 mètres carrés et plus », indique notre interlocuteur. Soit quelque 435 000 bâtiments. De quoi occuper les 110 employés de SpiderCloud (dont 80 profils ingénieurs) pendants quelques années. D’autant que le fournisseur vise le marché mondial.

Soutenu à hauteur de 106 millions de dollars par des investisseurs Charles River Ventures, Matrix Partners, Opus Capital and Shasta Ventures, SpiderCloud pourrait bien voir son activité décoller alors que la demande en small cell devrait exploser dans les prochaines années.

Schéma de l'architecture Radio et Services Nodes de SpiderCloud.
Schéma de l’architecture Radio et Services Nodes de SpiderCloud.

Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur