Spiderman + PS2 = recette miracle pour Sony

Régulations

Le groupe électronique engrange un milliard de dollars de bénéfices au dernier trimestre 2002

Consoles Playstation et jeux vidéo, une nouvelle fois classés produits de Noël, continuent de jouer leur rôle de vache à lait du groupe Sony. Ils ont rapporté 597 millions de dollars de profit opérationnel au groupe, soit 35% pour une division qui ne représente pourtant que 16,7% des ventes. Face aux difficultés que connaît la concurrence, le résultat de Sony dans les jeux vidéo n’a pas surpris, hormis sans doute ses dirigeants, longtemps dubitatifs. Mais la surprise est venue également de la division cinéma, avec les succès mondiaux de Spiderman et de Men in Black 2, qui devraient se prolonger avec les sorties en DVD. Face à ces résultats, les divisions traditionnelles de Sony se sont plus ou moins bien comportées. Si la musique chute de -3,3%, la joint-venture avec Ericsson sur les téléphones portables tarde à reprendre des parts de marché. Quant à la division électronique, qui représente encore 60% du chiffre d’affaires du groupe, et dont la restructuration va peser encore quelque temps sur ses résultats, elle améliore de 14% son bénéfice d’exploitation, malgré une chute des ventes de 4,6%. Appareils photo numériques et écrans plats compensent la faiblesse des lecteurs DVD et de l’informatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur