Spirit en panne sur Mars, l’espoir renaît?

Régulations

Sans nouvelle du robot Spirit depuis mercredi, la NASA a reçu ce vendredi matin un unique message radio d’accusé de réception d’une transmission en provenance de la Terre

Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA ont repris espoir vendredi 23 janvier au matin: le message radio reçu du robot Spirit en direct de Mars les a rassurés, sans pour autant mettre fin aux inquiétudes quant à la poursuite de la mission Mars Rover.

En effet, la NASA était sans nouvelle de Spirit depuis ce mercredi 21 janvier au soir. Pourtant, en plus de la liaison radio directe Terre – Mars, la NASA dispose de deux autres moyens de communication pouvant servir de relais avec le robot, deux satellites en orbite autour de la planète rouge, Mars Global Surveyor ou Mars Odyssey. Au moment où nous écrivons ces lignes, la communication n’est pas rétablie avec Spirit, les procédures de message automatique en cas de problème informatique n’ont pas été transmises par le robot, et les simulations effectuées en laboratoire n’ont pas interrompu les communications testées. La NASA envisagerait de relayer par ses satellites un ordre de réinitialisation des systèmes: c’est une procédure automatique prévue en cas de difficultés. L’agence pourrait aussi détourner la mission Oportunity afin de faire atterrir le second robot à proximité (prendre cette expression à échelle radio, par de contact physique) de Spirit afin d’établir une communication plus directe. Deux origines sont évoquées pour tenter d’expliquer la panne, une corruption du logiciel de vol, ou une corruption de la mémoire informatique. A moins que Spirit n’ait rencontré son premier martien ! A découvrir, une animation en flash et un site dédié aux zones d’atterrissage envisagées par la NASA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur