Sprint externalise auprès d’IBM pour plusieurs milliards

Cloud

Big Blue aura en charge les centres d’appels de l’opérateur télécoms américain

Les contrats d’externalisation se multiplient pour IBM. Après la signature d’un accord avec Nokia (200 millions de dollars), Big Blue annonce avoir remporté un marché avec Sprint, opérateur américain.

IBM Business Consulting Services aura notamment à charge certains centres d’appels de Sprint. Ce dernier investira 100 millions de dollars pour adopter la technologie mobile d’IBM. Le ‘deal’, évalué à plusieurs milliards de dollars sur une durée de cinq ans, devrait permettre à Sprint de réduire les coûts de ses services clients à hauteur de 550 millions de dollars au cours des trois prochaines années. Sprint mise sur le sans-fil

L’opérateur prévoit une hausse du chiffre d’affaires de sa division de téléphonie sans fil PCS Group en 2004, alors que celui de FON Group, son activité de téléphonie fixe, accuserait une baisse.

PCS dégagerait en 2004 un résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) de l’ordre de 3,8 ou 3,9 milliards de dollars, a expliqué Sprint. PCS prévoit d’investir 2,4 milliards de dollars en 2004 et cette tendance devrait se poursuivre en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur