Sprint supprime 1.100 emplois

Cloud

Les coupes auront lieu au sein de sa division Solutions entreprises

Confronté à une concurrence ardue sur le marché des communications longues distances, l’opérateur américain Sprint doit tailler dans le vif.

Le groupe annonce qu’il supprimera 1.100 emplois, soit 1,6% de ses effectifs, au sein de la division Solutions entreprises, aussi bien dans la division même que dans les branches annexes travaillant avec SBC. Sprint a également fait savoir qu’il souhaitait effectuer des changements dans l’organisation afin d’améliorer l’efficacité et les relations avec les clients. Dans le même temps, l’opérateur a confirmé prévoir un BPA, sur l’ensemble de l’année 2004, compris entre 0,70 et 0,75 dollar et des free cash flow d’approximativement 1,8 milliard de dollars. Sprint publiera ses résultats pour le deuxième trimestre le 22 juillet. Le groupe basé dans le Kansas souligne que la baisse subie par l’activité longue distance serait compensée par la hausse des profits de sa filiale de téléphonie mobile et la stabilité du bénéfice la division de télécommunications locales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur