SQLI remercie Julien Mériaudeau, et nomme Didier Fauque directeur général

Régulations

Prenant acte de divergences stratégiques, le conseil d’administration de la société de services informatiques SQLI a mis un terme au mandat de Julien Mériaudeau. Didier Fauque, ex-IBM, lui succède en tant que directeur général.

SQLI a mis fin au mandat de son directeur général Julien Mériaudeau (en photo) et nommé son successeur. Le conseil d’administration de la SSII, qui s’est réuni le 3 mai à l’initiative de son président, Roland Fitoussi, a ainsi « pris acte des divergences stratégiques apparues entre la majorité des administrateurs et son [dirigeant] ».

En poste depuis septembre 2010, Julien Mériaudeau a quitté la fonction de DG, mais a conservé son siège d’administrateur de SQLI. Sous la direction du quarantenaire, le prestataire de services IT a gagné du terrain dans l’offshore et le numérique, mais en a perdu dans le décisionnel (BI).

Son successeur, Didier Fauque, n’est autre que l’ancien directeur général de IBM Global Business Services en France. Nommé mardi 7 mai à la direction générale du prestataire français, il devra « donner une nouvelle impulsion au développement de SQLI dans les activités de e-business front-office et back-office, mettre en œuvre une stratégique de croissance par développement organique et par acquisitions [et] renforcer significativement la position du Groupe dans le marketing digital et le conseil ».

SQLI à la recherche d’un second souffle

Pour se maintenir sur un marché des services informatiques en demi-teinte, SQLI a activé les leviers du plan stratégique Boost. La SSII française a recentré son activité sur des prestations à plus forte valeur ajoutée, dont les projets e-business de grands comptes, et engagé des cessions d’activités.

L’an dernier, malgré un chiffre d’affaires en recul (158,1 millions d’euros en 2012, contre 164,7 millions d’euros en 2011), SQLI a vu son bénéfice net progresser de 10% à 4,5 millions d’euros, mais son effectif sensiblement diminué à 1.765 collaborateurs au 31 décembre 2012.

Dans ce contexte, SQLI a indiqué vouloir « consolider le positionnement original et pertinent du Groupe en tant qu’expert IT et marketing », poursuivre la rationalisation de son portefeuille d’activités et étudier des opportunités ciblées de croissance externe.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur