SQLI voit son chiffre d’affaires trimestriel reculer de 4,5 %

RégulationsSSII

La société de services informatiques SQLI a généré un chiffre d’affaires consolidé de 35,5 millions d’euros au troisième trimestre 2012, soit une baisse de 4,5 % sur un an. Toutefois, à périmètre constant, les facturations sont restées stables.

Sur un marché des services informatiques morose, le Groupe SQLI a vu ses revenus reculer de 4,5 % sur un an.

Cessions et acquisitions pèsent sur le CA

Au troisième trimestre de son exercice fiscal 2012, la SSII française a généré un chiffre d’affaires consolidé de 35,5 millions d’euros, contre 37,1 millions d’euros à la même période l’an dernier.

La tendance s’est confirmée sur le premier semestre où SQLI a réalisé un CA de 81,3 millions d’euros, à comparer avec les 85,1 millions d’euros affichés au premier semestre 2011.

Plus largement, le montant des facturations sur les neuf premiers mois de l’année 2012 s’est élevé à 116,8 millions d’euros, contre 122,2 millions un an auparavant.

SQLI explique le recul de son CA par la variation du périmètre de l’entreprise sous l’influence de : la rationalisation de ses implantations commerciales au Maroc et au Benelux, la cession de SQLI Méditerranée, la fermeture de ses bureaux au Canada et, enfin, l’intégration de l’agence belge Wax Interactive.

Sans tenir compte des cessions et acquisitions, les facturations ont reculé de moins de 1 % sur un an.

SQLI rationalise son activité

Le Groupe SQLI entend poursuivre son développement commercial sur des prestations à plus forte valeur ajoutée, tels que les projets systèmes d’information des grands comptes, l’e-business et les solutions multi-expertises.

Cette stratégie lui aurait permis d’améliorer de 2 % le taux journalier moyen (TJM) des prestations fournies en Europe (561 euros à fin septembre 2012, contre 549 euros un an plus tôt), et de stabiliser le TJM global à 498 euros.

Parallèlement, la standardisation de missions aurait influencé à la hausse le recours à l’offshore (18 % des jours facturés à la fin du troisième trimestre, contre 14 % un an plus tôt).

Enfin, le taux d’activité du prestataire IT est resté solide à 82,6 % sur le trimestre, et ce « dans un contexte de stabilisation des effectifs ». L’entreprise, dont le siège social est installé à La Plaine Saint-Denis (93), emploie quelque 1800 collaborateurs répartis dans six pays : la France, la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas et le Maroc.

Dans ce contexte, SQLI a confirmé tabler sur l’amélioration de sa rentabilité opérationnelle sur l’année 2012.

Crédit photo © Rangizzz – Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur