SSD : Intel investit l'entrée de gamme avec le X25-V à 40 Go

Réseaux

Les 40 Go du X25-V se destinent aux netbooks et comme disque alternatif de confort.

Dépourvu de pièces mécaniques, les disques SSD (solid state drive) sont à la fois plus fiables, plus rapides et plus économes en énergie que les unités de stockage traditionnelles. Inconvénient, ils sont plus chers et n’atteignent pas encore les capacités des disques à technologie électromagnétique même si les prix tendent à baisser avec la multiplication des offres, notamment pour équiper les netbooks.

Une tendance qu’Intel veut accélérer. Fort d’une stratégie offensive, tant en termes d’innovations que commerciale, le fondeur annonce l’unité X25-V (pour Value) de 40 Go proposée à 125 dollars (91 euros). Un tarif d’entrée de gamme selon son fabricant. Gravée en 34 nanomètres sous architecture MLC (multi-level cell, moins fiables que les Single LC mais plus économiques à produire) le X25-V est interfacée en Serial ATA.

Avec 40 Go, pas question de remplacer le disque dur principal. Sauf pour les netbooks, le marché qu’Intel vise principalement avec son X25-V. L’entreprise entend également développer le marché du second disque de confort en avançant les avantages de la technologie SSD: démarrage plus rapide du système d’exploitation, faible consommation et performances en hausse (jusqu’à 43% globalement par rapport à un disque de 7200 tours/minute sous Windows 7).

L’optimisation des performances sera notamment appréciables au sein de Windows 7 puisque les SSD d’Intel gèrent la fonction Trim de l’OS via l’Intel SSD Optimizer. La fonction Trim premet d’effacer définitivement les données sur les composants Flash tout en conservant la mémoire de ces espaces libérés afin de gagner en rapidité. Une opération indispensable avant la reécriture des cellules de stockage. D’autre part, les SSD Intel sont également livrés avec le SSD Toolbox, un ensemble d’utilitaires de gestion des SSD pour conserver leurs performances d’origine.

Le X-25V vient donc enrichir une gamme déjà riche de SSD chez Intel: X25-M (Mainstream) et X-18M, X25-E (Extreme, destiné aux serveurs) pour des capacités allant jusqu’à 600 Go. Une version 80 Go du X25-V est notamment attendue dans le courant de l’année. Intel n’est pas seul sur le marché du SSD d’entrée de gamme. Le constructeur OCZ propose également l’Onyx SATA II 32 Go autour de 71 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur