Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

SSD M6 : Plextor donne rendez-vous au CES 2014

Plextor organisera une conférence de presse le 8 janvier 2014 dans l’hôtel Bellagio de Las Vegas en marge du CES. A cette occasion, la société lèvera le voile sur ses nouvelles solutions de stockage de type SSD.

Formats 2,5 pouces, mSATA et M.2

Il y sera question de sa nouvelle gamme de SSD baptisée M6. Celle-ci englobera des dispositifs au format 2,5 pouces mais également des SSD de moindre encombrement de type mSATA ainsi que des modèles ultra-rapides au format M.2 et interface PCI express.

Plextor profitera également de ce rendez-vous privé pour présenter ses nouveaux SSD entreprise. Ils ont été développés spécifiquement pour équiper des infrastructures dédiées au cloud computing. A cet effet, des déclinaisons privilégient la lecture intensive à l’instar des PX03SN que Toshiba vient de présenter, tandis que d’autres sont plutôt destinés à des applications serveurs avec usage mixte (accès aussi bien en lecture qu’en écriture). La société en fait d’ores et déjà la promotion en mettant en avant une réduction du coût de possession ainsi qu’une expérience utilisateur rehaussée.

DDR3 et contrôleur Marvell 88SS9187

Des effets d’annonce qui s’appuient toutefois sur des caractéristiques techniques. Ainsi, outre les différents formats qui seront proposés pour la gamme M6 (2,5 pouces, M.2 et mSATA), on sait qu’ils seront déclinés en capacités de 128 Go, 256 Go et 512 Go.

Pour la gamme M6, la société a maintenu son partenariat avec Marvell puisqu’ils seront équipés du contrôleur 88SS9187 qui assure d’ores et déjà les beaux jours des M5 Pro. Il sera épaulé par de la mémoire vive de type DDR3 (de 256 Mo à 768 Mo) qui viendra jouer le rôle de mémoire cache.

Le contrôleur signé Marvell aura pour tâche de gérer de la mémoire flash NAND MLC (Multi Level Cell) gravée en 19 nm par Toshiba. Si le choix de flash MLC (Multi-Level Cell) en lieu et place de SLC (Single-Level Cell) plus onéreuse, est de nature à optimiser le rapport qualité prix, il sera intéressant d’examiner l’endurance de ces modèles. Pour l’heure, Plextor est resté laconique sur le nombre maximum de cycles d’écritures qui ne saurait égaler celui de dispositifs à base de flash SLC ou même eMLC (pour « enterprise » MLC).

La future gamme de SSD M6 signée Plextor pourra se prévaloir d’un taux de transfert maximal de 540 Mo/s en lecture séquentielle, tandis que l’écriture séquentielle sera de 330 Mo/s (modèle 128 Go), 460 Mo/s (modèle 256 Go) et de 470 Mo/s (modèle 512 Go). La lecture et l’écriture aléatoires de blocs de 4 ko culmineront respectivement à 92 000 IOPS (128 Go) ou bien 100 000 IOPS (256 Go et 512 Go) et à 82 000 IOPS (128 Go) ou bien 86 000 IOPS (256 Go et 512 Go). (IOPS signifiant Input/Output Operations Per Second).

Pour l’heure, Plextor n’a pas ni indiqué les dates de disponibilité, ni les tarifs.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago