SSD : Samsung rachète Proximal Data

Data & StockageStockage

Samsung vient d’acquérir Proximal Data, une start-up spécialisée dans les technologies de cache pour environnements serveurs virtualisés.

Samsung vient d’annoncer l’acquisition de Proximal Data. Crée en 2011 par Rory Bolt, cette entreprise de San Diego (Californie) a développé des technologies de gestion de cache pour serveur, notamment sur les problématiques d’entrée/sortie (I/O) pour les systèmes virtualisés (hyperviseurs VMware vSphere ESXi et Hyper-V de Microsoft).

Cette acquisition permettra à Samsung de renforcer son expertise et ses offres de solutions de stockage SDD à technologie mémoire Flash. « Avec cette acquisition, nous serons en mesure de développer davantage nos activités de SSD sur les marchés des serveurs et du datacenter, tout en continuant à fournir les solutions SSD les plus avancées aux clients », déclare Bob Brennan, senior vice président responsable de la division R&D mémoire chez Samsung Semiconductor.

Renforcer l’offre SSD serveurs

L’offre de Proximal se concentre notamment autour du logiciel AutoCache, une solution de cache virtuel qui vise à améliorer la densité et les performances des machines virtuelles en éliminant les goulets d’étranglements des I/O sans perturber les opérations IT. Rappelons que les technologies de cache entendent optimiser les performances d’accès aux données en sélectionnant et stockant les plus utilisées en amont de la machine. Dans ce cadre, AutoCache avait été salué, en 2012, comme la technologie de mémoire flash la plus innovante au salon Flash Memory Event.

L’acquisition par Samsung de Proximal Data, dont le montant reste confidentiel, vient compléter celle de NVELO il y a deux ans. Le constructeur coréen déclare avoir, depuis 2013, appliqué les technologies de caching développées par NVELO à ses produits SSD. Le rachat de Proximal permettra au Coréen de renforcer son offre pour le marché des serveurs tout en poursuivant le développement de son catalogue produits à technologie Non Volatile Memory Express ou NVMe (une interface élaborée par 80 entreprises et propre aux capacités des technologies Flash).


Lire également
Stockage flash : un SSD PCIe à 3,2 To chez Samsung
Samsung mise sur ses SSD PCI express pour partir à l’assaut des datacenters
Samsung SSD : sus aux serveurs et aux datacenters avec le NVMe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur