Capgemini et Atos seraient en concurrence pour racheter iGate

ProjetsSSII

Les français Capgemini et Atos se disputeraient le contrôle d’iGate, SSII qui réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires aux États-Unis, mais dont la majorité de l’effectif est basée en Inde.

Les SSII françaises Atos et Capgemini rivaliseraient pour racheter iGate, société de services IT basée dans le New Jersey et cotée au Nasdaq, selon le Business Standard. Au stade préliminaire, les négociations auraient débuté auprès du fonds britannique Apax Partners, actionnaire majoritaire d’iGate, d’après des sources proches du dossier citées par le quotidien indien anglophone.

En 2011, iGate a racheté un poids lourd indien de l’outsourcing, Patni Computer Systems, pour un montant bien supérieur à sa propre capitalisation boursière d’alors. Aujourd’hui, iGate emploie plus de 31 400 collaborateurs dans le monde et réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires (1,26 milliard de dollars en 2014) aux États-Unis, mais la majorité de l’effectif est installée en Inde.

Le marché américain et l’offshore indien

Le potentiel rachat d’iGate est stratégique pour les deux entreprises françaises, d’après des analystes. Il permettrait à Capgemini, déjà acquéreur de Kanbay en 2006, de renforcer son activité d’externalisation en Inde et, surtout, d’étendre sa marge de manoeuvre dans le secteur financier américain. Atos, de son côté, pourrait également renforcer son activité en Amérique du Nord tout en élargissant sa présence offshore en Inde. Mais le défi peut être plus difficile à relever pour Atos qui a déjà fort à faire avec l’intégration de Bull et Xerox ITO.

iGate, enfin, changerait de mains. L’entreprise de Bridgewater, New Jersey, est actuellement détenue à 29% par Apax Partners et à 25% par ses co-fondateurs et co-présidents, Sunil Wadhwani et Ashok Trivedi. Sa capitalisation boursière est désormais de 3,3 milliards de dollars. Les rumeurs de marché et les spéculations sur son avenir n’ont pas été commentées par les parties concernées.

Lire aussi :
Top 10 des SSII en France en 2014 : Capgemini devance IBM et Atos
Rachat de CSC : Capgemini dément des discussions en cours
SSII : Atos s’empare de Xerox ITO pour conquérir les Etats-Unis


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur