SSII : Econocom prend le contrôle d’Osiatis

RégulationsSSII
Economie, argent © Christopher Meder - Fotolia.com

Econocom a pris le contrôle de la majorité du capital du spécialiste de l’infogérance d’infrastructures Osiatis. Et prépare une OPA sur le solde des titres.

Première étape du rapprochement entre les deux sociétés, Econocom a acquis en fin de semaine dernière 51,9 % du capital de Osiatis, en rachetant les titres détenus par BML (la société de Walter Butler), Robert Aydabirian, Jean-Maurice Fritsch, Bruno Grossi et Laurent Parquet. Pour chaque action Osiatis, ces derniers recevront une action Econocom majorée de 4 euros.

Pour l’acheteur, la transaction se traduit donc par l’émission de 9,5 millions d’actions nouvelles et par un versement de 38,1 millions d’euros. Cette première étape sera suivie d’une OPA sur le solde des titres Osiatis (soit aux conditions ci-dessus, soit purement en échange de titres, soit en numéraire).

8 300 personnes, 2 milliards d’euros

A l’issue de l’opération, Jean-Louis Bouchard, président d’Econocom, restera le principal actionnaire du groupe (avec 41,6 % du capital), tandis que Walter Butler entrera au capital à hauteur de 6,3 %. Ce dernier s’est engagé à ne pas céder ses titres sans l’accord préalable d’Econocom jusqu’au début 2014.

Ce rapprochement va créer un groupe de 8 300 personnes, pesant environ 2 milliards de chiffre d’affaires et mêlant activités de distribution, de location et de services. Jean-Maurice Fritsch, coprésident d’Osiatis, prendra la responsabilité de l’activité services en France, activité qui compte près de 6 000 collaborateurs.

En complément :

Lire Econocom, une SSII ou un loueur ? Bientôt les deux


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT

Crédit photo : © Christopher Meder – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur