SSII: le Syntec optimiste pour 2004, si…

Régulations

Le redémarrage devrait être progressif si la croissance économique est au rendez-vous prévient le syndicat

Les SSII françaises (sociétés de services informatiques) ont touche le fond en 2003 et le redémarrage pointe le bout de son nez. C’est en tout cas l’avis du Syntec, la Chambre syndicale des sociétés de service informatique et des éditeurs de logiciels.

“Je suis raisonnablement optimiste pour notre secteur, qui enregistre depuis cet été de nombreux signaux montrant que le point bas a été dépassé et que la situation est stabilisée”, a indiqué Jean Mounet, président du syndicat, au cours d’une interview. “Sur l’ensemble de l’année 2003, l’activité globale du secteur devrait accuser une baisse comprise entre 3 à 5%”, indique Jean Mounet. Il prévoit un redémarrage graduel en 2004, à condition que la croissance économique soit au rendez-vous, prévient-il. La stabilisation des prix depuis l’été et des intercontrats, ainsi que le regonflement des carnets de commande et le redémarrage du commerce électronique permettent d’augurer, selon le Syntec, un premier semestre 2004 “équilibré ou en légère croissance”, avec une accélération au deuxième semestre si la croissance économique repart. Historiquement, en période de reprise économique, l’activité des services informatiques croît trois à quatre fois plus vite que le PIB”, a rappelé Jean Mounier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur