Start-up : des financements record en Europe

Le montant total du capital investi dans les start-up en Europe atteint des sommets, relève la société de conseil Startup Genome, étude* à l’appui (GSER 2022).

En 2021, plus de 10 000 opérations de financement en capital risque ciblant des jeunes pousses technologiques européennes ont été identifiées. Le montant total a atteint 103 milliards d’euros.

A titre de comparaison, 2400 transactions totalisant 3,6 milliards d’euros avaient été relevées en 2020, année marquée par la première vague Covid et les confinements.

L’an dernier, les financements de démarrage (early stage) ont augmenté de 47% en glissement annuel.

Trois marchés – Royaume-Uni, Allemagne et France – concentrent près des deux tiers des 1 000 premières start-up et scale-up d’Europe les mieux financées.

Paris « plus grand écosystème de start-up »

La capitale française abrite désormais 12 000 start-up, plus que Londres et Berlin.

Paris héberge ainsi « le plus grand écosystème de start-up d’Europe » désormais.

La capitale française fait également partie du top 5 des villes européennes où les jeunes pousses obtiennent, dans leur ensemble, les financements les plus élevées (« GSER 2022 Europe Performers »).

1. Londres (UK)
2. Amsterdam (Pays-Bas)
3. Paris (France)
4. Berlin (Allemagne)
5. Stockholm (Suède)

« L’écosystème de start-up en France s’est transformé ces dernières années », a déclaré Roxanne Varta, directrice de Station F, citée par Startup Genome. « Aujourd’hui, nous voyons des entrepreneurs et des investisseurs de premier plan du monde entier [s’y intéresser]. Des niveaux de financement record alimentent de nouvelles innovations et des entreprises à forte croissance. »

L’action publique contribue au mouvement. En outre, la France et ses partenaires ambitionnent la création de 10 à 20 fonds paneuropéens soutenant de jeunes pousses et scale-up.

*source : Startup Genome – The Global Startup Ecosystem Report 2022.

(crédit photo © Shutterstock)