Start-up : Import.IO veut structurer le Web des données

Logiciels

Chairman de Import IO, Emmanuel Javal était sur LeWeb Paris 2013 pour présenter cette start-up britannique, spécialisée dans l’importation et la structuration de données. Revendiquant plus de 15 000 API créées, Import.IO entend devenir l’un des grands noms du web de données. Vainqueur de nombreuses compétitions de start-up ces derniers mois, Import.IO prévoit de s’implanter prochainement dans la Silicon Valley.

Start-up londonienne, Import IO entend structurer le Web, un Web « davantage pensé pour communiquer des documents que des données », observe Emmanuel Javal, le co-fondateur de Realviz, société revendue en 2008 à Autodesk. Import.IO vise rien de moins que rendre manipulable cet océan de données dont regorge le Web, de transformer ces informations non ou peu structurées en éléments exploitables par des programmes ou facilement interprétables par des utilisateurs.

L’application a été lancée en 9 septembre en libre-service. Libre à chacun de créer ses propres extractions provenant d’un ou de multiples sites Web et de garder un lien avec ces données. Avec déjà des applications très concrètes. HP se sert par exemple de Import.IO pour suivre les prix de ses produits chez ses distributeurs.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur