Stéphane NEGRE, Intel : « Nous évoluons plus vite que la loi de Moore »

Sécurité

A l’occasion des 40 ans du micro processeur, le PDG d’Intel France répond aux questions de Silicon.fr sur la loi de Moore, le mobile, la concurrence des architectures ARM, le logiciel et l’avenir du couple Intel/Microsoft.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Silicon.fr – Intel soutient de nouveaux OS. Microsoft a décidé d’adopter des processeurs ARM pour Windows 8. Le couple WinTel qui a dominé l’informatique pendant 30 ans vit-il ses dernières années ?

SN – Au-delà du PC grand public sous Windows, Intel a toujours développé une approche multi-OS, visant à proposer le plus large choix pour le plus grand nombre de besoins. Nous estimons que 2012, avec l’introduction de Windows 8, développé en partie sur des Ultrabook et des tablettes sous Atom, apportera son lot de bonnes nouvelles, pour Intel, Microsoft et l’industrie du PC d’une manière générale.

Silicon.fr – Intel a récemment racheté l’éditeur McAfee, spécialisé dans les solutions de sécurité, et s’investit dans de nouveaux systèmes d’exploitation comme MeeGo ou Tizen. Au-delà du « hardware », l’avenir de votre société passera-t-il également par le logiciel ?

SN – Au travers du rachat de McAfee, Intel développe sa vision du continuum informatique, en ajoutant le pilier de la sécurité informatique à celui de la performance et de la connectivité. Le but est ici d’intégrer des solutions de sécurité directement dans le CPU, pour renforcer les défenses des appareils connectés et de notre identité numérique vis-à-vis des pirates informatiques.

Intel dispose aujourd’hui de nombreuses équipes travaillant à l’optimisation logicielle, pour tirer parti du plein potentiel des processeurs x86 actuels et à venir. Nous avons par exemple annoncé lors de l’IDF 2011 à San Francisco un partenariat poussé avec Google autour d’Android, pour son optimisation sur les plateformes Atom, en particulier pour les smartphones. Google Chrome OS est un autre exemple d’OS exploitant les performances des processeurs Intel. Il est aussi important de noter qu’au travers du développement d’OS open source, tels que Meego, et maintenant Tizen, Intel dispose de la plus large communautés de développeurs open source de l’industrie informatique.

Au-delà de ces OS, l’optimisation hardware-software passe par de la R&D à plus ou moins long terme, dans le domaine du HPC avec l’hexascale, et de l’ultra-mobilité. Deux domaines où Intel France dispose de laboratoires de pointe appartenant au réseau des Intel Labs Europe, qui tirent le meilleur parti de la recherche fondamentale publique et privée, grâce à des partenariats avec des acteurs institutionnels de la recherche.

Plus que de passer par le logiciel, l’avenir d’Intel passe donc aujourd’hui par la convergence du hardware et du software, avec toujours plus d’éléments software optimisés et intégrés sur le silicium.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :