Stéphane Richard (France Télécom) : «Nous avons atteint l’ensemble de nos objectifs financiers»

OperateursRéseaux

France Télécom a maintenu son chiffre d’affaires en 2010 tout en affichant une progression notable du résultat net. L’opérateur profite de la phase de «reconquête commerciale» en France.

De « bonnes performances ».C’est ainsi que la direction présente les résultats 2010 de France Telecom-Orange, souligne ITespresso.fr. « Nous avons relancé une dynamique commerciale ambitieuse et atteint l’ensemble de nos objectifs financiers », commente Stéphane Richard, cité dans le communiqué financier, lequel prendra la présidence du conseil d’administration, en plus de ses fonctions de directeur général, à partir du 1er mars prochain.

Parmi les principaux indicateurs, France Telecom-Orange a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 45,5 milliards d’euros (« +0,6 % hors régulation »). La croissance a été plus forte au second semestre (+1,2 %, fondée sur l’ensemble des pays d’implantation du groupe). Son niveau EBITDA (excédent brut d’exploitation c’est-à-dire le résultat brut moins les frais généraux) se situe à 15,6 milliards d’euros (« légère érosion » de 0,9 point sur l’année à 34,4 %). Tandis que le résultat net part du groupe s’élève à 4,8 milliards d’euros en 2010 (+28 %, hors cession des entités d’Orange au Royaume-Uni). Le niveau de dette nette a pour sa part diminué de 694 millions d’euros 31,8 milliards d’euros à fin 2010).

Le nombre de clients du groupe s’élève désormais à 209,6 millions dans le monde (+6 %) grâce au développement des services mobiles. Le nombre de clients mobiles (hors MVNO) atteint 26,9 millions : + 2,3 % avec 595000 clients supplémentaires). « La progression de 5,8 % du nombre des forfaits tirée par le succès des smartphones et des offres quadruple play Open », peut-on lire dans le communiqué.

En 2011, « une légère croissance par rapport 2010 »… La suite page 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur