Steria propose 700 M euros pour la SSII britannique Xansa

Régulations

A la veille de publier de bons chiffres semestriels, la SSII française
confirme son offre d’achat amicale de la société de service britannique: elle
met 472 millions de livres Sterling sur la table

Au moment de publier des bons chiffres pour le 1er semestre 2007 – résultat net en hausse de 8,4% – Steria, confirme une offre de 472 millions de livres sterling, soit 700 millions d’euros, pour prendre le contrôle de la SSII britannique Xansa et renforcer ainsi sa position au Royaume-Uni.

Avec cette acquisition, le groupe français pésera 1,8 milliard d’euros sur le marché européen, en”couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur des services informatiques“.

Steria avait déjà fait savoir qu’il ambitionnait des initiatives de croissance externe sur le marché britannique, notamment, mais également en France afin de parvenir au seuil des 2 milliards d’euros à l’horizon 2008 (contre 1,26 milliard en 2006).

L’offre d’achat proposée, amicale, est très attrayante, à 130 pence par action, soit un bonus de 70% par rapport au cours du 26 juillet dernier.

Cette acquisition est la meilleure dont nous aurions pu rêver en raison de la combinaison des actifs des deux sociétés, notamment dans les marchés en croissance tels que les services publics et les marchés financiers“, a commenté François Enaud, p-dg de Steria.

Cette acquisition, qui sera financée à 50% par un emprunt auprès de BNP Paribas, conduira à une augmentation de capital avec maintien des droits préférentiels de souscriptions aux actionnaires.

Les deux sociétés sont fortement complémentaires (…). Cette acquisition est clairement pour Steria une étape majeure dans la mise en oeuvre de notre plan stratégique“, a précisé François Enaud.

Encouragé par les salariés des deux entreprises, anticipé par leurs clients pour lesquels les deux groupes coopèrent déjà avec beaucoup de succès, le rapprochement de Groupe Steria et de Xansa constitue une des alliances les plus fortes dans le secteur des services informatiques européens“, souligne le communiqué commun.

L’opération devrait être finalisée d’ici à la mi-octobre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur